Allemagne: six instructeurs de l'armée condamnés
Actualisé

Allemagne: six instructeurs de l'armée condamnés

Six instructeurs militaires allemands ont été condamnés en justice mercredi pour brutalités et traitements dégradants envers leurs recrues.

Il s'agit d'un scandale sans précédent dans l'armée allemande depuis la guerre.

Les instructeurs étaient accusés d'avoir maltraité 163 conscrits lors d'exercices de simulation de prise d'otages en 2004 dans une caserne de Coesfeld (ouest de l'Allemagne). Ils les avaient frappés, leur avaient administré des décharges électriques et injecté avec une pompe de l'eau dans la bouche et le nez, provoquant une impression de noyade.

Cinq sous-officiers ont été condamnés à des peines de 10 et 22 mois de prison avec sursis par le tribunal de grande instance de Münster. Un sixième, le commandant de la compagnie qui avait reconnu avoir autorisé les exercices, s'est vu infliger une amende de 7500 euros au terme d'un procès qui a duré un an.

L'affaire, revélée en 2004, avait provoqué une vague d'indignation en Allemagne, très sensibilisée aux excès dans l'armée depuis la IIe Guerre mondiale. Trois autres militaires ont été relaxés. La procédure visant un dixième prévenu a été arrêtée.

«Chaque appelé doit savoir qu'il ne dépose pas ses droits fondamentaux au vestiaire (...) quand il entre dans la caserne», a commenté l'expert du Parti social-démocrate (SPD) pour les affaires militaires au parlement, Reinhold Robbe.

Il s'est cependant dit préoccupé par le fait qu'aucun des soldats maltraités ne se soit adressé à sa hiérarchie immédiatement après les faits. (ats)

Ton opinion