Publié

États-UnisAller à Disneyland pour se faire vacciner

Le célèbre parc d’attractions californien, fermé depuis le mois de mars, va se muer en centre de vaccination géant.

Fermé depuis le mois de mars, le site de Disneyland à Anaheim (Californie) se recycle. Le parc deviendra le premier des cinq grands centres de vaccination de sa région, a annoncé le gouvernement du comté d’Orange dans un communiqué. Disneyland entrera ainsi dans la liste des «Super Points-of-Dispensing» (POD), explique ABC 7. «Le Disneyland Resort, plus grand employeur au cœur du comté d’Orange, a pris l’initiative d’accueillir le premier site Super POD du comté, entreprenant ainsi une tâche monumentale dans notre processus de distribution de vaccins», a annoncé Andrew Do, président par intérim du comté d’Orange.

«Disneyland Resort est fier d’aider le comté d’Orange et la ville d’Anaheim à utiliser sa propriété, et nous leur sommes reconnaissants de tous leurs efforts pour combattre le Covid-19», a déclaré pour sa part Pamela Hymel, médecin en chef des parcs Disney.

En novembre dernier, le groupe Disney annonçait qu’il prévoyait de supprimer un total de 32’000 emplois dans ses activités liées aux parcs d’attractions d’ici à la fin du premier semestre 2021, en raison de l’impact du Covid-19. Le groupe comprend notamment Disneyland en Californie, deuxième parc d’attractions le plus visité au monde derrière Disney World à Orlando (Floride), ainsi que d’autres parcs Disney en Asie ou à Paris. La petite souris attire habituellement des dizaines de millions de touristes chaque année dans ses parcs.

(joc/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!