Coupe du Monde: «Allez tout le monde...sauf la Suède»

Actualisé

Coupe du Monde«Allez tout le monde...sauf la Suède»

En dépit de l'absence de l'Italie au Mondial 2018, les habitants du quartier transalpin de Montréal ont voulu transformer le négatif en positif.

par
jfe

Tous les Italiens, ou en tout cas les aficionados du ballon rond, ont encore en travers de la gorge l'élimination de la Squadra Azzurra par la Suède en barrages des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2018. Une première en 60 ans.

Le quartier de «Petite Italie» à Montréal, fort d'une diaspora d'environ 260'000 Italiens, n'échappe pas à la règle. «Ça fait mal au coeur d'être hors de la Coupe du Monde. Je veux dire, ça ne peut pas être une vraie Coupe du Monde sans l'Italie, raconte Giovanni Sansalone, gérant d'un magasin de sport montréalais. Voir les jeunes pleurer quand l'Italie a perdu, ça fait mal au coeur», conclut-il.

Mais bien que privés de leur équipe nationale, les Italo-Canadiens ne perdront pas une miette du Mondial russe. Au contraire, c'est avec humour que la communauté transalpine de la ville aux cent clochers a choisi de vivre cette compétition en réalisant une petite vidéo avec quelques uns de ses habitants et en placardant des affiches dans tout le quartier. Un seul mot d'ordre: «Allez tout le monde...sauf la Suède».

«Nous voulions faire quelque chose pour transformer le négatif en positif», explique Cristina D'Arienzo, directrice de l'Association de développement économique de Petite Italie à la «Stampa». «Les championnats du monde représentent un moment important pour nous du point de vue culturel et économique. Nous sommes reconnus pour être un quartier où la passion pour le football est grande. Il fallait donc réactiver la passion du football, malgré l'absence de l'équipe nationale et inclure tous les fans des autres équipes», ajoute-t-elle.

La blague a débuté quelques jours avant le début de la Coupe du Monde, puisque le 6 juin dernier – jour de la fête nationale...suédoise, la «Petite Italie» a acheté une page de publicité dans le journal local de Göteborg avec une lettre géante à destination du peuple scandinave. Dans cette petite paraphe écrite sur fond rose et débutant par «Chère Suède», il est rappelé aux supporters des Blågult («Les Bleus-Jaunes») qu'en cent ans d'histoire, jamais la nation de Zlatan Ibrahimovic n'avait remporté de Mondial.

Les Italo-Canadiens font surtout la promesse de remonter le moral des adversaires de la Suède en phase de groupes: la Corée du Sud, le Mexique et l'Allemagne. Et de préciser en fin de missive: «Il n'y a rien contre vous...Enfin, le fait est que nous sommes tous contre toi.»

La création d'une écharpe spéciale en vidéo:

Ton opinion