Dépistages Covid-19: «Allez vous faire tester», oui mais…
Publié

Dépistages Covid-19«Allez vous faire tester», oui mais…

Le ministre de la Santé Alain Berset a enjoint les Suisses d’aller se faire dépister avant de voir des amis notamment. Mais la pratique demande un peu d’organisation.

par
rmf
Les tests rapides sont disponibles gratuitement en pharmacie. Le Conseil fédéral veut qu’ils deviennent une habitude.

Les tests rapides sont disponibles gratuitement en pharmacie. Le Conseil fédéral veut qu’ils deviennent une habitude.

dpa

Lors de sa conférence de presse vendredi, le mot d’ordre d’Alain Berset a été le dépistage fréquent et généralisé. «Allez à la pharmacie vous faire tester» avant chaque réunion entre amis ou en famille, a répété le conseiller fédéral en charge de la santé, ajoutant que depuis le début de la semaine, les tests y sont gratuits. La mesure est d’autant plus importante à l’approche des réunions de famille de Pâques.

Le «réflexe à acquérir» ne sera toutefois pas si facile à réaliser. D’abord parce qu’il n’est pas exclu de voir apparaître des goulets d’étranglement au niveau du matériel, en tout cas à court terme, déclare Pharmasuisse. Actuellement, la livraison est fluide, mais une hausse rapide des demandes pourrait aboutir à des ruptures. «Jusqu'à présent, la volonté des Suisses de se faire tester a été plutôt modérée», nuance toutefois la chaîne TopPharm. «Nous nous attendons à ce que l'offre et la demande s’équilibrent au fil du temps », rassure une porte-parole de l’OFSP.

Comment s’y retrouver dans le dépistage du Covid-19?

Un autre goulet pourrait être celui de l’affluence, si tout le monde met en pratique la recommandation en même temps. Les pharmaciens contactés par 20 Minuten recommandent d’ailleurs de prendre rendez-vous avant de venir. PharmaSuisse propose d’ailleurs une carte indiquant les pharmacies proposant des tests rapides. D’autres centres de soin le proposent d’ailleurs aussi, les adresses étant répertoriées sur le site OneDoc ou par canton: Vaud, Valais, Fribourg, Genève, Neuchâtel, Berne et Jura.

À l’avenir, les auto-tests gratuits devraient venir soulager les centres de dépistage et les pharmacies, mais le dispositif n’est pas encore disponible car pas encore homologué.

Ton opinion

658 commentaires