Genève: Allocation de 3000 francs pour les gardes-frontière
Actualisé

GenèveAllocation de 3000 francs pour les gardes-frontière

Les gardes-frontières genevois toucheront à partir de 2009 une allocation annuelle de 3000 francs liée au marché de l'emploi.

Annoncée vendredi par la Confédération, cette mesure vise à remédier au sous-effectif permanent chez les gardes-frontière.

Selon les autorités fédérales, ce sous-effectif est dû au manque de compétitivité du corps en question par rapport à la police genevoise, en termes de salaire, d'indemnités et de prestations salariales accessoires.

L'allocation, qui n'est qu'une des mesures prévues pour améliorer la situation, sera versée tant que l'effectif genevois n'atteindra pas la dotation moyenne des autres régions gardes- frontière de Suisses.

En août, la Direction des douanes a constaté que ses employés de Genève souffrent d'épuisement professionnel. Dans cette région particulièrement exposée, le Corps des gardes-frontière devrait théoriquement disposer de 316 postes à plein temps, mais seuls 242 étaient pourvus cet automne.

(ats)

Ton opinion