Drame en Argentine: «ALP est une sacrée boîte de production, de qualité»
Actualisé

Drame en Argentine«ALP est une sacrée boîte de production, de qualité»

Le responsable du divertissement à la RTS, Thierry K. Ventouras, évoque la tragédie qui a secoué TF1 et la société derrière «Dropped».

par
Mathilde Jarry
Les candidats, dont Alexis Vastine (à g.), Camille Muffat (en blanc) et Florence Arthaud (4e depuis la g.), qui sont décédés dans laccident.

Les candidats, dont Alexis Vastine (à g.), Camille Muffat (en blanc) et Florence Arthaud (4e depuis la g.), qui sont décédés dans laccident.

Deux ans après la mort du ­candidat ­Gérald Babin dans «Koh-Lanta», Adventure Line Productions (ALP) vit un nouveau drame. Lundi, dix personnes, dont trois sportifs de haut niveau, sont décédées dans une collision d'hélicoptères pendant le tournage de «Dropped». «C'est avant tout un drame humain», réagit Thierry K. Ventouras (méd.). Aux yeux du responsable du divertissement à la RTS, ALP est une «sacrée boîte de production, de qualité, qui existe depuis longtemps».

Face à une telle catastrophe, la société va devoir agir sur deux plans bien distincts: le drame humain, avec la mise en place d'une cellule de crise étant donné que «l'équipe doit être sous le choc», et l'administratif: «Cela peut sembler un peu cru, mais il va falloir penser aux assurances, quoi faire des images déjà tournées puisqu'ils en étaient aux derniers stades de la compétition. Beaucoup de temps et d'argent ont donc déjà été investis.»

L'émotion avant tout

Pour Thierry K. Ventouras, TF1 ne pourra plus rien faire du concept de «Dropped», qu'il juge très bon: «Ce programme sera à jamais associé à cette catastrophe. Il sera compliqué de recruter des candidats après ça.»

Quant au traitement médiatique du drame, et aux annonces d'ouverture d'une enquête pour homicides involontaires, Thierry K. Ventouras trouve cela déplacé. Il ne comprend pas pourquoi ALP serait incriminée, à moins d'une faute grave de sa part: «Je rejoins Nonce Paolini (ndlr: patron de TF1) quand il dit que pour l'instant, c'est l'émotion et la dignité qui doivent prédominer avant tout autre calcul.»

Ton opinion