Actualisé 12.10.2008 à 16:20

Rega

Alpinistes et randonneurs avec enfants secourus

La Rega a eu fort à faire ce week-end pour venir en aide à des alpinistes et des randonneurs en difficulté, certains avec des enfants en bas âge.

Au total, huit adultes, trois enfants et un chien ont dû être secourus.

Dans la nuit de samedi à dimanche, à 2800 mètres d'altitude, la Rega a récupéré trois alpinistes bloqués lors de leur descente en rappel de «La Tête à Pierre Grept» (2900 m.), un sommet proche du Grand Muveran. Ils n'ont pas été blessés. Les évacuations par hélitreuillage ont eu lieu dans une nuit éclairée par la lune, pratiquement pleine.

Samedi après-midi, c'est un père et son fils de cinq ans qui se sont retrouvés bloqués dans un terrain escarpé au-dessus d'Isenthal (UR). Un autre randonneur de 28 ans a également appelé la Rega à l'aide de son téléphone portable après avoir glissé dans une pente au Hengst (LU), dans la région du Napf. Il s'est retenu in extremis à un arbre.

Le même soir au Chrüzlistock (GR), un père de 39 ans et ses fils de neuf et onze ans ont fait de même. Ils ne pouvaient plus ni avancer ni reculer dans la zone où ils s'étaient engagés, en dehors de tout chemin. Dimanche enfin, au-dessus de Sedrun (GR), ce sont deux personnes et leur chien de 45 kilos qui se sont retrouvés dans la même situation.

Adapter la difficulté

La Rega rappelle dans son communiqué que les excursions en montagne ne sont pas sans risque et qu'il faut s'abstenir de quitter les sentiers balisés. La planification et le degré de difficulté devraient toujours être adaptés aux membres les plus faibles du groupe, tout particulièrement lorsque ce sont des enfants.

Chaque année, près d'un cinquième des interventions de sauvetage héliportés sont réalisées, au moins partiellement, de nuit. Le pilote Rega est alors muni de lunettes de vision nocturne et l'hélicoptère de divers phares de recherche et d'atterrissage. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!