Actualisé 02.03.2020 à 08:55

Suisse

Alpiq subit une perte nette importante

Touché de plein fouet par la sortie du charbon, Alpiq affiche une perte quatre fois supérieure à 2018, malgré la bonne tenue des énergies renouvelables et du négoce international d'énergie.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Deux cent soixante-huit millions. Tel est le montant de la perte nette que subit Alpiq pour 2019. Le groupe de production d'électricité vaudois témoigne d'une chute de 21% de son chiffre d'affaires à 4,1 milliards de francs.

Quant au résultat avant financement, impôts sur le revenu et amortissements (EBITDA), il a certes progressé de 9 millions à 168 millions, mais le résultat avant financement et impôts sur le revenu (EBIT) s'inscrit à -233 millions, contre -166 millions l'année précédente.

Cette différence entre l'EBITD et l'EBIT s'explique par des amortissements et dépréciations de -401 millions de francs.

Dans ces circonstances, le conseil d'administration propose de renoncer au versement d'un dividende pour le cru 2019.

La direction d'Alpiq table sur «une reprise attendue du résultat pour 2020» grâce à un impact positif des prix de l'électricité et du CO2 sur les marchés de gros. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!