Industrie: Alstom augmente ses ventes au 3e trimestre
Actualisé

IndustrieAlstom augmente ses ventes au 3e trimestre

Le directeur général du groupe s'attend à ce que la croissance se poursuive à un même rythme sur cette fin d'exercice.

Le directeur général d'Alstom, Patrick Kron, se montre optimiste pour le reste de l'exercice.

Le directeur général d'Alstom, Patrick Kron, se montre optimiste pour le reste de l'exercice.

photo: Keystone

Alstom, recentré sur les transports depuis le rachat de ses activités énergie par General Electric, a confirmé ses objectifs pour 2015/2016. Le groupe français a réalisé un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros (1,75 milliard de francs) au troisième trimestre, en hausse de 7%.

Sur les neuf premiers mois de cet exercice décalé, le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 8%, et de 3% à périmètre et taux de change constants, à 4,9 milliards d'euros.

Le chiffre d'affaires des neuf mois est en baisse de 5,5% en Europe (3,08 milliards d'euros), mais en croissance de 32,4% sur le continent américain (723 millions), de 67,3% en Asie/Pacifique (507 millions) et de 36,1% en Afrique/Moyen-Orient (599 millions).

«La croissance devrait se poursuivre à un même rythme sur cette fin d'exercice», a déclaré le directeur général d'Alstom, Patrick Kron, dans un communiqué de presse publié jeudi.

«Pour le moyen terme, le chiffre d'affaires est attendu en croissance de plus de 5% par an à périmètre et taux de change constants, et la marge opérationnelle devrait s'améliorer graduellement dans la fourchette de 5 à 7%», détaille le groupe.

Vente du pôle énergie

La finalisation de l'acquisition du pôle énergie d'Alstom par GE pour un montant de 9,7 milliards d'euros, signant le recentrage du groupe français sur les transports, a été signée le 2 novembre.

Alstom a utilisé une partie du produit de cession pour acquérir les activités de signalisation ferroviaire de General Electric et investir avec l'américain dans trois coentreprises dans les réseaux électriques, les énergies renouvelables et les turbines nucléaires dans le monde et à vapeur en France.

Environ 3,2 milliards d'euros sous forme de rachat d'actions doivent être distribués aux actionnaires, conformément à une décision approuvée à une majorité de 99,93% lors de l'assemblée générale du 18 décembre. Patrick Kron, doit démissionner après la finalisation de cette offre de rachat, pour confier la responsabilité du nouvel Alstom à Henri Poupart-Lafarge, actuel patron d'Alstom Transport.

Restructuration en Argovie

Fin décembre, Alstom avait annoncé débourser 54 millions d'euros pour monter à 33% sa participation dans Transmacholding (TMH), numéro un russe de la construction ferroviaire, dont il détenait 25% jusqu'ici.

De son côté, General Electric a annoncé mercredi un plan de restructuration des activités énergétiques qu'il vient de racheter à Alstom, qui pourrait concerner 6500 emplois sur 35'000 en Europe, où le secteur est déprimé, et notamment en Suisse avec l'idée de tracer jusqu'à 1300 emplois dans le canton d'Argovie. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion