Alstom vend ses nouveaux TGV aux Italiens
Actualisé

Alstom vend ses nouveaux TGV aux Italiens

Le groupe français Alstom serait sur le point de conclure la vente de 25 rames de son TGV nouvelle génération, baptisé AGV, à la compagnie ferroviaire privée italienne NTV pour un montant compris entre 625 et 875 millions d'euros, a rapporté «Le Figaro» dans son édition datée de samedi-dimanche.

L'information n'était pas confirmée dans l'immédiat par les parties.

Alstom décrocherait ainsi son premier contrat pour l'AGV, sa nouvelle «automotrice à grande vitesse», dont la principale innovation est la motorisation répartie. Dans cette technologie, ce ne sont plus les locomotives qui tirent les rames de voyageurs, puisque toutes les rames sont motrices, précise «Le Figaro» dans ses pages «saumon» économie.

La commande a été passée par Nuovo Trasporto Viaggiatori (NTV), nouvelle société privée italienne de chemin de fer créée par Luca Cordero di Montezemolo, président de Fiat et de Ferrari, et par Diego Della Valle, président de Tod's.

Ces trains devraient rouler entre Rome et Naples en 2009, puis entre Milan, Rome et Naples en 2010.

Le constructeur français se serait imposé face à son concurrent canadien Bombardier, qui avait ravi à Alstom il y a deux ans le marché des nouveaux trains de banlieue en Ile-de-France.

Grâce à la technologie de l'AGV, les trains roulent plus vite: ils pourront en effet circuler à 360km/h en vitesse commerciale. AP

sop/com (ap)

Ton opinion