Amanda Taylor frappe fort avant de tomber de haut
Actualisé

Amanda Taylor frappe fort avant de tomber de haut

BOXE – Amanda Taylor a subi la loi de la Française Melissa Fidji, hier soir à Genève.

Elle s'est inclinée sur arrêt de l'arbitre, à la 2e reprise.

Invaincue lors de ses quatre premières sorties, la jeune pensionnaire de l'Esquive Club (16 ans) a dû sa première défaite à une particularité du règlement concernant les combats juniors. Méconnu du public, ce point stipule que lorsqu'un boxeur est compté à deux reprises, le combat est arrêté. Auparavant, la protégée de l'ancien champion intercontinental Erdal Kiram avait démontré de belles qualités. Entrée dans le combat telle une furie, Amanda Taylor avait sonné son adversaire par deux droites, provoquant le décompte de son adversaire, très à la peine. On a cru un instant au jet de la serviette dans le coin français. Mais la fille de Chambéry a rapidement récupéré. Portant à son tour quelques enchaînements ravageurs, la Savoyarde de 17 ans a pris l'ascendant. Impatiente, l'Anglaise de Genève a précipité sa chute en se mettant à la merci de son adversaire. En lourds, le Chaux-de-Fonnier Reshat Kranisqi a cueilli un succès logique face au Français Azziz Bennasser. Au terme d'un combat aussi plaisant que disputé, le Neuchâtelois a été déclaré vainqueur aux points, à l'unanimité des juges. Plus précis que son adversaire d'Albertville, l'Albanais a pris l'ascendant au fil des quatre reprises, sans toutefois le mettre en réel danger.

Marc Fragnière, Genève

Ton opinion