Actualisé 11.04.2011 à 21:06

Hockey - LNAAmbri-Piotta a déjoué les pronostics

Malgré des pronostics qui lui prédisaient les pires tourments, le HC Ambri-Piotta a sauvé sa place en Ligue nationale A.

Lanterne rouge de la saison régulière et perdant des play-out, le club léventin a évité la culbute lors de l'ultime recours face à Viège, le champion de LNB (4-1 dans la série). Pourtant, rien n'a été épargné au club de la Valascia cette saison. Avec Eric Landry, Erik Westrum, Zdenek Kutlak, Alain Demuth et Reto Kobach notamment sur le flanc, Ambri a tout de même trouvé les ressources pour s'en sortir en barrage. Au sein du club tessinois, 36 joueurs ont évolué durant au moins trois parties cette saison. "Pire, en tout et pour tout, nous avons couché les noms de 44 éléments différents au cours de l'exercice", lâche Jean-Jacques Aeschlimann

Le directeur général avoue deux sentiments généraux après cette longue lutte pour la survie de son club. "Il y a du soulagement, c'est vrai, mais surtout une prise de conscience de tout ce que l'on peut faire de mieux pour les prochaines années", avance-t-il. "Mais tout n'est pas à jeter ! Il faut bien souligner une chose: après l'arrivée de Kevin Contantine en janvier, nous étions virtuellement huitièmes du classement."

L'ancien capitaine de l'équipe nationale a identifié le problème. Ce ne sont pas les performances de ses renforts étrangers qui sont en cause ou un problème au niveau du staff médical. "Les bons étrangers sont performants, quand ils sont avec des bons joueurs suisses et réciproquement. C'est là le plus gros de notre travail. Nous devons dénicher de bons patineurs helvétiques et augmenter la profondeur de notre contingent. Mais cela coûte cher", maugrée-t-il.

Heureusement, Ambri développe à merveille ses jeunes pousses. Grégory Hofmann (18 ans) et Inti Pestoni (19 ans) en sont les meilleurs exemples. Mais l'argent reste le nerf de la guerre du sport professionnel. Une nouvelle patinoire est désormais nécessaire pour pouvoir survivre au plus haut niveau helvétique. D'ici quelques années, si rien n'est fait, Ambri-Piotta pourrait purement et simplement être exclu de l'élite s'il ne dispose pas d'une patinoire aux normes.

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!