Football - Amendé pour avoir snobé l’équipementier de la Ligue
Publié

FootballAmendé pour avoir snobé l’équipementier de la Ligue

Amro Tarek (New York Red Bulls) doit 250 dollars à la MLS pour avoir porté une paire de chaussures n’appartenant pas à l’équipementier de la Ligue nord-américaine.

par
Sport-Center
Libre de tout contrat d’équipementier, Amro Tarek porte des Nike alors qu’il devrait chausser des Adidas, comme le demande la MLS.

Libre de tout contrat d’équipementier, Amro Tarek porte des Nike alors qu’il devrait chausser des Adidas, comme le demande la MLS.

Instagram Amro Tarek

En MLS, on ne rigole pas avec les contrats de sponsoring. Amro Tarek a payé (littéralement) pour le constater.

Ce défenseur central égyptien de 29 ans, évoluant aux New York Red Bulls, a partagé une curieuse situation dans laquelle il s’est retrouvé. Contrairement à de nombreux joueurs professionnels, Tarek ne collabore avec aucune marque de chaussures. En théorie, il peut donc porter les crampons qu’il souhaite. Mais pas en MLS.

Le championnat nord-américain entretient un partenariat exclusif avec Adidas depuis 2004. Le présent accord, en vigueur jusqu’en 2024, oblige notamment les joueurs libres de tout contrat d’équipementier à porter des Adidas ou des chaussures totalement noires. Faute de quoi les réfractaires s’exposent à une amende.

Or, Amro Tarek joue depuis quelque temps avec des Nike. À cause de cette «effronterie», il a été contraint de verser 250 dollars à la MLS. Pour s’en acquitter, l’Égyptien a trouvé une solution malicieuse: il a indiqué qu’il s’était procuré une paire d’Adidas via son club, afin de la vendre et, ainsi, de financer son amende.

En voilà un qui aime jouer avec le danger!

Ton opinion