Amendé pour des infidélités en ligne
Actualisé

Amendé pour des infidélités en ligne

Une cour civile de la capitale brésilienne a condamné un homme à verser quelque 12 000 fr. d'indemnité à son ex-épouse pour tort moral.

Les juges ont retenu comme preuve des échanges d'e-mails entre le mari et sa maîtresse. L'épouse trompée était tombée des nues en prenant connaissance sur l'ordinateur familal d'une série d'e-mails de son époux. Les défenseurs du mari avaient argumenté que les courriels en question n'étaient pas une preuve suffisante d'infidélité. Ils avaient aussi contesté la manière dont avaient été obtenues les preuves, en invoquant la violation de la sphère privée de leur client. Le mari peut encore faire recours contre la décision.

(laf)

Ton opinion