La Chaux-de-Fonds (NE): Amendé pour un carton réapparu après cinq ans
Actualisé

La Chaux-de-Fonds (NE)Amendé pour un carton réapparu après cinq ans

Un retraité a été puni pour un déchet déposé le mauvais jour et où figurent son nom et son ancienne adresse. Il pointe le doigt sur une méthode contestable.

par
mkm
photo: Keystone

Avoir déposé un carton sous un couvert à containers en dehors des jours de ramassage prévus: c'est le délit dont est accusé Gérald Schilling. Il a été identifié par la brigade des incivilités grâce à son nom qui figurait sur l'emballage. Pour punir cet acte, il a reçu une amende de 100 francs. Mais le retraité chaux-de-fonnier jure qu'il n'est nullement responsable de ce geste. Il a expliqué à «L'Impartial» qu'il s'agit d'un vieux carton. Pour renforcer sa thèse, il se base sur l'adresse inscrite sur le carton, à côté de son nom: cela fait au moins cinq ans qu'il ne vit plus à cet endroit. Il suppose que, lors d'un précédent débarras, quelqu'un l'a trouvé pratique et l'a gardé jusqu'en juin dernier, lorsqu'il a été jeté. «Ou alors une personne mal intentionnée à mon égard l'a placé là pour me nuire», ajoute le retraité.

Gérald Schilling a donc contesté l'amende et attend de savoir si ses explications seront entendues. Du côté du Ministère public, interrogé par le quotidien neuchâtelois, on se veut prudent: «dans un système de libre appréciation des preuves, aucune n'est légalement déterminante et toutes doivent être confrontées au contexte et aux déclarations des personnes entendues.» La brigade des incivilités et Gérald Schilling attendent donc cette appréciation.

Ton opinion