Russie: Amendé pour un lâcher de rats dans le Parlement
Actualisé

RussieAmendé pour un lâcher de rats dans le Parlement

Un jeune Russe avait lâché des rats dans le Parlement de Saint-Pétersbourg afin de protester contre «l'inaction des députés».

Aucun des rats lâchés dans le Parlement de Saint-Pétersbourg n'a jamais été retrouvé.

Aucun des rats lâchés dans le Parlement de Saint-Pétersbourg n'a jamais été retrouvé.

Keystone

Un tribunal de Saint-Pétersbourg a condamné mardi à une amende un jeune Russe qui avait lâché des rats dans le Parlement local afin de protester, expliquait-il, contre «l'inaction des députés».

Ilia Mokhov, 23 ans, a été reconnu coupable de «violation des règles de réunion dans un lieu public» et condamné à une amende de 10'000 roubles (environ 130 euros), selon le tribunal Oktiabrski de la deuxième ville de Russie (nord-ouest).

En novembre, le jeune homme s'était rendu au siège du Parlement local avec une boîte en carton qui contenait deux rats. Il s'était installé dans un coin sans éveiller les soupçons des services de sécurité avant de lâcher les rongeurs qui s'étaient rapidement dispersés.

Ilia Mokhov avait publié sur YouTube une vidéo de son geste et expliqué à la presse avoir voulu attirer l'attention sur «l'inaction des députés» de son quartier, qui «ne font rien pour les habitants».

«Ils ne servent à rien. Ils ne consultent même pas les habitants. Personne ne connait leurs noms», a déclaré le jeune militant. Selon la presse locale, les rats n'ont jamais été retrouvés. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion