Yverdon-les-Bains (VD) – Le président de l’UDC locale voit son amende réduite

Publié

Yverdon-les-Bains (VD)Le président de l’UDC locale voit son amende réduite

Le tribunal d’arrondissement confirme partiellement la condamnation de Ruben Ramchurn pour n’avoir pas respecté les mesures Covid-19.

par
Jérôme Genet
L’avocat Jean-Luc Addor (à gauche) et son client Ruben Ramchurn (à droite), lors de l’audience pénale de lundi à Yverdon-les-Bains.

L’avocat Jean-Luc Addor (à gauche) et son client Ruben Ramchurn (à droite), lors de l’audience pénale de lundi à Yverdon-les-Bains.

20 minutes/Jérôme Genet

La présidente du Tribunal d’arrondissement de la Broye et du Nord vaudois a rendu son jugement. Jugé lundi dernier à Yverdon-les-Bains, Ruben Ramchurn est condamné à une amende de 1000 francs. Il s’est rendu coupable d’infractions à la loi sur les épidémies et l’ordonnance Covid-19, peut-on lire dans le jugement. «Cela concerne probablement le non-respect immédiat de sa quarantaine», suppose son avocat Jean-Luc Addor, qui sans les considérants, ne peut qu’interpréter la décision de la magistrate.

Le tribun avait été dénoncé pour sa participation, ce printemps, à des rassemblements politiques sans respecter les mesures liées à la pandémie. Dans un premier temps, en juin, l’élu avait écopé d’une amende de 3000 francs par le préfet du Jura-Nord vaudois. Le président de l’UDC d’Yverdon-les-Bains est par contre libéré du chef d’accusation de contravention au Règlement de police locale, sans que les raisons ne soient pour l’heure connues. En ouverture de l’audience pénale lundi, Jean-Luc Addor avait douté de la compétence du tribunal et du préfet pour statuer sur ces points.

L’avocat précise que Ruben Ramchurn a annoncé, mercredi déjà, son intention de faire appel de ce jugement. Me Addor attend désormais de recevoir les considérants. À leur réception, il disposera d’un nouveau délai pour adresser une déclaration d’appel motivée au Tribunal cantonal. «C’est à ce moment-là que mon client prendra la décision définitive d’appeler ou non du jugement», conclut-il.

Ton opinion