Amendée malgré son ticket
Actualisé

Amendée malgré son ticket

Madame S. s'est parquée, début mai, à la rue Argand. En quittant l'horodateur, malheur, elle a gardé le ticket de parc sur elle: 40 fr. d'amende à son retour.

Confiante dans la mansuétude du Service des agents municipaux en ces temps où les magistrats se font sauter des amendes à la pelle, elle adresse le jour même une lettre, l'amende et le justificatif de paiement pour annulation.

«Nous ne contestons pas le paiement de la taxe de parcage, répond l'administration, qui se montre inflexible et confirme l'amende. Si une personne peut prouver qu'elle s'est bien acquittée de la taxe malgré ce que dirait le motif de l'amende, il est possible de la faire sauter, dit une lieutenante. Mais si le motif est l'absence du ticket devant le pare-brise, rien à faire.»

(dvh)

Ton opinion