Actualisé 29.09.2016 à 12:16

Syrie

Américains et Russes appelés à coopérer

L'ONU a lancé jeudi à Genève un appel au dialogue. L'évacuation de milliers d'habitants est réclamée.

1 / 127
La France a décidé de relancer l'idée d'une saisine de la Cour pénale internationale (CPI) sur les crimes commis en Syrie. (Lundi 10 octobre 2016)

La France a décidé de relancer l'idée d'une saisine de la Cour pénale internationale (CPI) sur les crimes commis en Syrie. (Lundi 10 octobre 2016)

Keystone
Le président américain réfléchit à des sanctions contre le régime  de Damas et la Russie pour faire stopper la catastrophe humanitaire  à Alep. (7 octobre 2016)

Le président américain réfléchit à des sanctions contre le régime de Damas et la Russie pour faire stopper la catastrophe humanitaire à Alep. (7 octobre 2016)

Reuters
Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit en urgence vendredi après que l'envoyé spécial pour la Syrie Staffan de Mistura a lancé un cri d'alarme jeudi. (Vendredi 7 octobre 2016)

Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit en urgence vendredi après que l'envoyé spécial pour la Syrie Staffan de Mistura a lancé un cri d'alarme jeudi. (Vendredi 7 octobre 2016)

Keystone

Les Etats-Unis et la Russie doivent continuer à coopérer en Syrie. L'ONU les a appelés jeudi à Genève à ne pas interrompre leur dialogue et a réclamé une évacuation pour les centaines de personnes qui n'ont pas de traitement adapté à Alep.

Ni les Etats-Unis, ni la Russie, qui se sont accusés l'un et l'autre depuis mercredi, n'ont estimé que l'accord sur la trêve n'était plus en vigueur. «Ils continuent de trouver des moyens» de coopérer, a affirmé devant la presse l'émissaire adjoint de l'ONU Ramzy Ezzeldin Ramzy.

Aide aux victimes

A Alep, quelque 600 blessés ne bénéficient pas du traitement dont ils ont besoin. La priorité de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est la possibilité d'une aide médicale et d'une évacuation, a rappelé M. Ramzy. Il reste une trentaine de médecins pour près de 280'000 personnes assiégées. Et 14'000 rations alimentaires pour moins de 70'000 personnes.

Ces derniers jours, plusieurs convois n'ont pu acheminer de l'aide dans plusieurs régions en raison des violences. Mercredi, l'un d'entre eux a été stoppé au dernier contrôle avant Douma. Il pourrait tenter à nouveau une distribution jeudi, a expliqué M. Ramzy.

Moscou poursuivra son opération militaire

La Russie poursuivra sa campagne de bombardements aériens en soutien aux forces de Bachar el-Assad en Syrie malgré les appels répétés de Washington à cesser le déluge de feu à Alep, a annoncé jeudi le Kremlin. «Moscou poursuit son opération aérienne en soutien à la lutte antiterroriste des forces armées syriennes», a déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!