Actualisé 25.01.2013 à 19:16

Télé-crochet«American Idol», raciste?

Au cours des onze saisons de l'émission, neuf candidats auraient été volontairement disqualifiés à cause de la couleur de leur peau.

de
Mathilde Jarry

C'est le site tmz qui révèle l'affaire. En mars dernier, Jermaine Jones, candidat de la dernière saison, avait été disqualifié par la production. La raison? Le jeune homme black avait oublié de mentionner son inculpation en 2011 pour deux crimes, dont un avec violence. En étudiant la chose, l'avocat James H. Freeman a réalisé que depuis le lancement de «American Idol» en 2002, pas moins de neuf candidats avait été évincés du télé-crochet, tous parce qu'ils étaient noirs.

Dans une lettre adressée à la Commission fédérale de l'égalité des chances en matière d'emploi, James H. Freeman considère ce stratagème comme «cruel et inhumain». Mais il ne s'arrête pas là. Il dénonce diverses pratiques des producteurs. Selon lui, «l'humiliation» commence dès lors qu'ils posent aux candidats la question suivante: «avez-vous déjà été arrêté?» Il affirme également que les apprentis chanteurs de couleur font souvent l'objet d'enquêtes dirigées par des détectives privés et que certains candidats ont même été considérés comme «des criminels violents, des menteurs et des déviants sexuels», à tort.

L'avocat termine en précisant que depuis le début de l'émission, aucune personne blanche n'a été disqualifiée directement par la production.

Nigel Lythgoe, le producteur d'«American Idol», a confié à TMZ être «choqué» par des accusations «ridicules». «Nous traitons tout le monde de la même manière. Peu importe la couleur, la religion ou le sexe. (...) Je ne pense pas avoir déjà vu du racisme dans l'émission» note-t-il.

Le site rappelle également qu'au cours des onze saisons, trois candidats noirs ont remporté la finale: Ruben Studdard, Fantasia Barrino et Jordin Sparks.

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!