Ammann dans le ventre mou
Actualisé

Ammann dans le ventre mou

Simon Ammann ne parvient plus rivaliser avec les cracks en cette fin de saison. Il a pris la 14e place du concours de Coupe du monde au grand tremplin à Oslo.

Sur le deuxième saut, il s'est posé à peu près au niveau des meilleurs mais sa mauvaise réception lui a fait perdre encore deux rangs.

Sur le deuxième saut, il s'est posé à peu près au niveau des meilleurs mais sa mauvaise réception lui a fait perdre encore deux rangs.

Depuis les Jeux de Sotchi, manqué dans les grandes largeurs, Ammann n'a toujours pas redécollé. Ses sauts à 122 m et 126,5 m furent nettement insuffisants, sur un site de Holmenkollen où il avait pourtant gagné trois de ses 21 victoires en Coupe du monde. Sur le deuxième saut, il s'est posé à peu près au niveau des meilleurs mais sa mauvaise réception lui a fait perdre encore deux rangs par rapport à son premier passage. L'«autre Suisse», Gregor Deschwanden, s'est classé 30e.

Huitième succès pour Freund

Avec 132 et 130,5 m, Severin Freund a décroché le huitième succès de sa carrière, le quatrième de la saison. Il a devancé le Norvégien Anders Bardal, victorieux deux jours plus tôt à Trondheim (No), et le Polonais Kamil Stoch. Ce dernier accentue son avance en tête du général de la Coupe du monde, où il compte 168 points d'avance sur le Slovène Peter Prevc (2e) et 197 sur Freund (3e). (ats)

Ton opinion