Saut à skis: Ammann devra battre «Schlieri» pour gagner les Quatre tremplins
Actualisé

Saut à skisAmmann devra battre «Schlieri» pour gagner les Quatre tremplins

Le Suisse Simon Ammann et l'Autrichien Gregor Schlierenzauer dominent tellement la Coupe du monde de saut à skis depuis deux hivers que la 58e tournée des Quatre tremplins, qui débute mardi, semble être promise à l'un des deux.

Depuis le début de la saison, ils se livrent un palpitant duel, passant alternativement en tête du classement mondial et reléguant leurs concurrents au rôle de spectateurs.

Avec trois victoires et une deuxième place sur les six premiers concours de la saison, Ammann se retrouve dans une situation comparable à l'an dernier. En 2008-09, il avait commencé en trombe avant de perdre tout espoir de devenir le premier Suisse à remporter la «tournée» avec sa 8e place à Innsbruck lors de la 3e manche.

«Suis-je plus fort que jamais ? Difficile à dire, mais mes sauts sont peut-être plus stables et j'ai gagné en efficacité», a expliqué le double champion olympique 2002 et leader du classement mondial.

«Pour moi aussi, la "tournée" reste un mythe», a rappelé «Simi», deuxième de l'édition 2008-09.

Du haut de ses 19 ans et de ses 26 victoires en Coupe du monde, Schlierenzauer semble le seul à avoir l'aplomb nécessaire pour intimider Ammann.

Ahonen, le retour

«Je suis en forme, j'ai hâte de disputer la tournée», a prévenu «Schlieri», qui a remporté le dernier globe de cristal.

Depuis que Wolfgang Loitzl a mis fin à une étrange anomalie en offrant l'hiver dernier sa première victoire à la Wunderteam depuis 2000, le prodige autrichien n'a pas la pression, mais il a parfois du mal à s'exprimer dans les grands rendez-vous.

Ammann et Schlierenzauer sont surtout conscients que la tournée des Quatre tremplins, avec ses huit manches en dix jours, sa tension et ses déplacements entre quatre sites de compétition, réserve souvent d'énormes surprises.

Loitzl ne dira pas le contraire: l'hiver dernier, il a failli réaliser le grand chelem avec trois victoires et une 2e place: cette saison, il est plus irrégulier avec une 3e place à Kuusamo (Finlande) suivie d'une 22e place à Lillehammer (Norvège), huit jours plus tard.

«Je ne suis pas si loin des meilleurs, je n'ai rien à perdre», a prévenu le champion du monde 2009.

Le Norvégien Björn Einar Romoeren, vainqueur d'un concours cet hiver, peut nourrir quelques espoirs, tout comme l'Autrichien Thomas Morgenstern, N.1 mondial de l'hiver 2007-08.

La grande inconnue concerne Janne Ahonen. Le Finlandais, détenteur du record des victoires dans la tournée avec cinq sacres, est revenu sur les tremplins cet hiver à 32 ans, sans vraiment convaincre jusqu'à présent.

«Je suis capable de tout», a-t-il toutefois prévenu.

Hannaval reconverti

Seul sauteur à skis à avoir remporté les quatre manches de la Tournée des 4 Tremplins la même année, l'Allemand Sven Hannawald a trouvé sa reconversion. Le double champion du monde se lance dans la course automobile. Il participera dès le 18 avril au championnat ADAC GT Masters. Sa voiture n'est pas encore connue, mais sa place est d'ores et déjà assurée grâce à ses sponsors.

Les dix derniers vainqueurs de la tournée des Quatre tremplins de saut à skis avant la 58e édition qui débute mardi:

2008-09: Wolfgang Loitzl (AUT)

2007-08: Janne Ahonen (FIN)

2006-07: Anders Jacobsen (NOR)

2005-06: Janne Ahonen (FIN) et Jakub Janda (CZE)

2004-05: Janne Ahonen (FIN)

2003-04: Sigurd Pettersen (NOR)

2002-03: Janne Ahonen (FIN)

2001-02: Sven Hannawald (GER)

2000-01: Adam Malysz (POL)

1999-2000: Andreas Widhölzl (AUT) (afp)

Le programme

Oberstdorf (sud de l'Allemagne)

Lundi 28 déc: qualifications, à partir de 15h30

Mardi 29 déc: concours en deux manches, à partir de 15h30

Tremplin du Schattenberg, construit en 1926 et modernisé en 2003

Record: 143,5m établi par le Norvégien Sigurd Pettersen en 2003

Garmisch-Partenkirchen (sud de l'Allemagne)

Jeudi 31 déc: qualifications, à partir de 12h45

Vendredi 1er jan: concours en deux manches, à partir de 13h00

Tremplin olympique reconstruit en 2007

Record: 141m établi par l'Autrichien Gregor Schlierenzauer en 2008

Innsbruck (est de l'Autriche)

Samedi 2 jan: qualifications, à partir de 12h45

Dimanche 3 jan: concours en deux manches, à partir de 12h45

Tremplin du Bergisel, construit en 1927, rénové pour les JO-1976 et à nouveau modernisé en 2001

Record: 134,5m établi par l'Allemand Sven Hannawald en 2002

Bischofshofen (est de l'Autriche)

Mardi 5 jan: qualifications, à partir de 15h30

Mercredi 6 jan: concours en nocturne et en deux manches, à partir de 15h30

Tremplin Paul-Ausserleitner, construit en 1937

Record: 143m établi par le Japonais Daiki Ito en 2005

Ton opinion