Actualisé 27.11.2009 à 20:17

Saut par équipes à KuusamoAmmann et Kuettel déjà en bonne forme

Les Suisses, emmenés par un Simon Ammann étincelant, ont pris une méritoire 6e place au concours de Coupe du monde de saut à ski par équipes à Kuusamo (Fin).

Les sauteurs de Martin Künzle ont notamment devancé les Norvégiens, bien mieux cotés, et n'ont concédé que 20 points à la Russie, 4e.

Lors de la première manche, Ammann s'est envolé à 144,5 m, permettant à son équipe d'entrer de justesse parmi les huit finalistes. Le Saint-Gallois en «remettait une couche» sur son deuxième saut avec 145,5 m, tout près du record du tremplin (147 m) de Gregor Schlierenzauer.

La Suisse s'alignait avec deux espoirs, Rémi Français (116,5 et 114 m) et Pascal Egloff (106 et 113,5 m), qui ont mieux défendu leurs chances que prévu, pendant qu'Andreas Küttel assurait bien son rôle de deuxième homme (123,5 m et 134,5 m). Ce 6e rang assure quasiment aux Helvètes leur billet pour l'épreuve par équipes aux JO de Vancouver. La sélection ne requiert plus qu'une confirmation sur la base des résultats individuels: une place dans les 30 premiers en Coupe du monde ou dans les huit premiers en Coupe continentale.

«Former une équipe apporte une motivation supplémentaire», ont souligné Ammann et Küttel, habitués la plupart du temps à se déplacer en duo sur le circuit. «Sur un plan personnel, je suis content», a poursuivi Ammann. «Je crois que je commence fort cette saison.»

La victoire est revenue aux invincibles Autrichiens (Wolfgang Loitzl, Andreas Kofler, Gregor Schlierenzauer et Thomas Morgenstern) avec 1113,6 points, devant l'Allemagne (1099,2) et la Finlande (1058). Les «Aigles» remportent ainsi leur 16e succès en Coupe du monde, une unité de plus que les Finlandais (15).

Première pour Français et Egloff

En individuel, lors des qualifications organisées l'après-midi, Rémi Français s'était classé 33e et Pascal Egloff 40e, des résultats qui leur ouvrent les portes du concours de samedi. C'est la première fois que Français (20 ans) et Egloff (17 ans) participeront à une épreuve de Coupe du monde individuelle.

Le Vaudois a atterri à 105 m, contre 134 au Japonais Noriaki Kasai, qui a dominé ces qualifications. Mais le plus long saut a été réalisé avec 137 m par le Norvégien Anders Jacobsen, qui était déjà qualifié en tant que membre du «top 10» de la Coupe du monde. Ammann, lui aussi pré-qualifié, a été mesuré à 128,5 m, et Küttel à 121,5 m.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!