Actualisé 11.11.2008 à 15:35

Saut à skis

Ammann et Küttel, infatigables fers de lance

Les sauteurs Simon Ammann et Andreas Küttel seront cet hiver encore les chefs de file du ski nordique suisse. Parallèlement, la nouvelle garde du ski de fond masculin voudra confirmer les promesses entrevues l'hiver dernier.

«Nous sommes à nouveau une nation de ski», s'est félicité le chef du sport d'élite de Swiss-Ski Dirk Beisel lors de la conférence de presse annuelle des disciplines nordiques à Berne, à dix jours de l'ouverture de la Coupe du monde de fond à Gällivare (Su), suivie une semaine plus tard par le saut à Kuusamo(Fin). La remarque valait d'abord pour l'alpin. Mais les «nordiques» veulent sortir du bois au plus tard aux Mondiaux de Liberec (Tch) à fin février: au moins une médaille (en saut) et trois places dans le «top 6» en individuel (deux en fond et une en combiné nordique) constituent l'objectif.

Andreas Küttel et Simon Ammann joueront également leur carte au général de la Coupe du monde (ils furent respectivement 7e et 9e l'hiver passé) et à la Tournée des Quatre-Tremplins. Ils sont coachés par un «bleu»: le Saint-Gallois Martin Künzle, 28 ans, qui succède à l'Autrichien Werner Schuster, parti entraîner les Allemands une saison seulement après avoir pris le témoin de Berni Schödler, lui-même désormais en Russie.

«La transition s'est très bien passée (ndlr: Ammann a pris la 2e place du Grand Prix d'été), a relevé le chef de discipline Gary Furrer. En choisissant un coach suisse, nous avons opté pour la continuité afin de ne pas bouleverser les repères de nos athlètes.» Ancien sauteur de niveau national, Saint-Gallois tout comme Ammann, Künzle est très proche de ses protégés: «Ils se retrouvent sans problème pour boire un verre. Cette proximité est importante quand on vit ensemble 250 jours par an», a souligné Furrer.

Après les retraits de Michael Möllinger et Guido Landert, les deux champions risquent toutefois de se sentir seuls. Le Vaudois Antoine Guignard fera bien des apparitions en Coupe du monde. Mais les jeunes espoirs devront d'abord gagner leurs galons aux échelons inférieurs.

Les skieurs de fond n'ont que deux représentants dans le «groupe rouge» des 30 meilleurs en Coupe du monde: la Grisonne Seraina Mischol et le sprinter Christoph Eigenmann. Les principaux espoirs reposeront cependant sur les Grisons Dario Cologna (22 ans), en pleine ascension avec quatre places dans le «top 10» en Coupe du monde l'hiver dernier et son titre mondial des M23, et Curdin Perl (23 ans), ancien médaillé d'argent aux Mondiaux juniors sur 30 km. «Ils sont en avance par rapport à leur âge. Il manquent encore d'expérience, mais ils devraient être mûrs pour les JO de Vancouver en 2010 et les Mondiaux 2011 à Oslo», a promis le chef de discipline Adriano Iseppi.

Auteur l'hiver dernier du seul podium suisse en Coupe du monde (3e à Oslo sur 30 km), Remo Fischer (27 ans) est aussi en forme. Avec encore Toni Livers, sensationnel vainqueur à Davos en 2007 sur 15 km, l'équipe nationale de distance a fière allure et peut viser un rang dans les cinq meilleurs mondiales en relais.

Les Suisses se sont préparés avec quelques-uns des meilleurs Norvégiens, emmenés par le champion du monde de sprint Jens Arne Svartedal. Ce rapprochement a été rendu possible par le Norvégien Fredrik Aukland, le nouvel entraîneur de l'équipe helvétique de distance. «C'est bien d'être poussé à la limite à l'entraînement», a relevé Adriano Iseppi.

Les dames se sont préparées en partie avec les Allemandes. La Vaudoise Laurence Rochat est annoncée en bonne forme, de quoi faire oublier son très laborieux hiver 2007/08 (20e place comme meilleur résultat). Seraina Mischol en revanche est blessée à une hanche et aura besoin de 2-3 mois pour retrouver son niveau.

En biathlon, la maigre élite suisse comptera sur Matthias Simmen et Simon Hallenbarter pour l'un ou l'autre «top-10». En combiné nordique, Tommy Schmid, vice-champion du monde juniors, et Ronny Heer, vainqueur cet été à Einsiedeln, pourraient enfin concrétiser le renouveau tant attendu de la discipline.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!