Ammann fait un nouveau tour de magie

Actualisé

Ammann fait un nouveau tour de magie

SAPPORO - Incroyable Simon Ammann! Cinq ans après son double sacre olympique de Salt Lake City, le Saint-Gallois a retrouvé les sommets les plus enivrants en enlevant le titre mondial au grand tremplin à Sapporo.

Ce titre était attendu depuis des décennies par la Suisse.

Le Harry Potter des tremplins a devancé l'inattendu Finlandais Olli Harri de deux dixièmes de points, une marge infime qu'il s'est assurée grâce à ses exceptionnelles notes de style lors de la première manche, dont il est sorti en tête (125 m). Les sauteurs ont été exposés à des conditions atmosphériques extrêmement difficiles.

Lors du deuxième passage, Ammann, avec 134,5 m, a réalisé la troisième longueur, tremblant pendant quelques secondes dans l'aire de réception dans l'attente du verdict. Le bronze échoit au Norvégien Roar Ljökelsoy.

La dernière et seule autre médaille d'or suisse de l'histoire aux Mondiaux de saut à skis remonte à 1933, avec le titre de Marcel Reymond à Innsbruck (Aut). Le dernier podium datait de 1997 avec le bronze de Sylvain Freiholz, actuel consultant de la TSR, au grand tremplin de Tronheim (No).

L'autre espoir suisse, Andreas Küttel, n'a jamais trouvé ses marques à Sapporo. Il a fini au 19e rang, confirmant la mauvaise impression laissée à l'entraînement et en qualifications. Les deux grands dominateurs de l'hiver, l'Autrichien Gregor Schlierenzauer et le Norvégien Anders Jacobsen ont échoué aux 10e et 14e rangs. Le St-Gallois Guido Landert a fini 40e.

(si)

Ton opinion