Actualisé

SuisseAmmann va supprimer près de 40 emplois

Le groupe bernois va prochainement licencier plusieurs de ses salariés sur son site de Langenthal.

photo: Keystone/Archives/Photo d'illustration

Ammann a annoncé l'arrêt de la fabrication de ses machines destinées à l'asphalte coulé. Cette décision va entraîner la suppression de 38 emplois sur les 3700 collaborateurs que compte le groupe bernois d'ici au printemps 2017.

Dans un communiqué publié jeudi, Syna s'inquiète pour l'avenir professionnel des individus concernés. La plupart d'entre eux perdront leur poste dès novembre, prévient par ailleurs Employés Suisse.

Avenir du site

Les deux organisations syndicales se disent également préoccupées quant au futur du site de Langenthal (BE), localité située en Haute-Argovie. D'autant plus que cette décision tombe après une restructuration identique annoncée en 2014.

Une procédure de consultation a été mise sur pied. Syna exige un plan social convenable et des mesures d'accompagnement. Une attention toute particulière doit être apportée aux salariés plus âgés, souligne l'organisation.

Employés Suisse demande que les employés concernés soient embauchés dans d'autres services du groupe.

Revirement

Il y a deux ans, Ammann avait annoncé la création d'un centre spécialisé dans la fabrication de machines de construction spécialisées dans l'asphalte à Langenthal. La firme y prévoyait un investissement de 50 millions de francs sur une période de cinq ans. Elle effectue maintenant un revirement.

Créée en 1869, l'entreprise, qui réalise un chiffre d'affaires annuel de 900 millions de francs, est en mains familiales depuis six générations. Elle appartient à la famille de Katharina Schneider-Ammann, la femme du président de la Confédération Johann Schneider-Ammann.

Le conseiller fédéral et ministre de l'économie bernois a été le président du conseil d'administration d'Ammann, avant d'accéder au gouvernement. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!