Publié

États-UnisAmy Schumer se passionne pour une carotte-zizi

L’humoriste cherche par tous les moyens à préserver un légume «classé X» et demande des conseils à ses fans.

Comme toutes les personnes confinées, Amy Schumer doit trouver une occupation. Là où certains se mettent au tricot, regardent des séries sur les plateformes de streaming ou relisent les classiques de la littérature, l’humoriste de 39 ans a choisi une activité plus… originale. Elle a en effet décidé de s’occuper d’une carotte. Mais attention, pas une vulgaire carotte de supermarché. Non, celle d’Amy est très spéciale puisqu’elle a la forme de deux jambes et d’un pénis.

L’actrice a découvert ce légume fin novembre 2020 grâce à son mari, qui est cuisinier. Alors qu’il préparait un plat, il a appelé son épouse pour lui montrer ce spécimen. Amy Schumer a été tellement étonnée qu’elle a carrément décidé de faire un live Instagram pour partager sa trouvaille, alors qu’elle ne diffuse jamais rien en direct sur le réseau social.

Seulement, une fois passée la joie d’être la propriétaire d’une carotte si spéciale, l’Américaine a réalisé qu’un légume ne pouvait pas vivre pour toujours. «Nous sommes inquiets parce que nous savons qu’elle va se dégrader et il faut que nous la préservions», a-t-elle dit. Elle a alors demandé à ses abonnés si certains d’eux avaient des informations sur la manière dont on pouvait «plâtrer ou bronzer» le légume: «Cette carotte devrait être à la Smithsonian Institution (ndlr: une institution de recherche scientifique fédérale américaine comprenant des musées et des centres de recherche). Elle ne doit pas mourir dans notre frigo.»

On ignore pour le moment quelle technique ont choisie Amy et son époux. Le processus de conservation a cependant commencé, comme le montre le cliché partagé par la star sur Instagram sur lequel on peut voir la racine dans une boîte en bois.

(jfa)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
68 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

absurde

09.12.2020 à 23:27

Ça sent le psy

Luc

09.12.2020 à 19:24

Toutes les mêmes !

Sans moi

09.12.2020 à 18:18

Il y a trop "d'absurdes", cela ne donne pas envie de mettre un commentaire sympa, perso je capitule. Rien n'a été fait pour y remédier, ce sera sans moi.