Motocyclisme: Ana Carrasco saluée par les stars de la MotoGP
Actualisé

MotocyclismeAna Carrasco saluée par les stars de la MotoGP

Les meilleurs pilotes du monde voient d'un bon oeil l'arrivée d'une dame dans le monde de la moto, encore très masculin.

par
Claude-Alain Zufferey
Ana Carrasco, la première femme à remporter un titre mondial de motocyclisme.

Ana Carrasco, la première femme à remporter un titre mondial de motocyclisme.

Keystone

En marge du Grand-Prix de Thaïlande, qui se déroulera ce week-end, les stars de la MotoGP ont salué jeudi la performance d'Ana Carrasco.

Dimanche à Magny-Cours (France), l'Espagnole est devenue la première femme à remporter un titre mondial de motocyclisme. Au guidon de sa Kawasaki Ninja 400, la pilote de 21 ans a décroché la première place du Championnat du Monde de Supersport 300 (SSP300), la 3e catégorie du Superbike, créée en 2017.

Valentino Rossi: elle a dû être forte toute la saison«Ce n'est pas une simple victoire dans une course, c'est une victoire dans un championnat! Ce qui signifie qu'elle a été forte durant toute la saison. J'espère que ce succès sera bon pour l'avenir et la carrière d'Ana. Je pense qu'elle aura plus d'opportunités. C'est aussi très bien pour l'avenir des femmes dans la course moto. Ce résultat peut aider d'autres filles à frapper à la porte.

Pour arriver en MotoGP c'est un long chemin, pour les femmes comme pour les hommes. L'important quand on gagne un championnat, c'est d'essayer de grandir la saison prochaine, de rouler avec une moto plus rapide. Il faut déjà essayer d'être compétitif niveau supérieur.»

Marc Márquez: la moto n'est pas qu'un monde d'hommes«Je suis heureux. C'est un nouveau fait important pour le monde de la moto. Laia Sanz est déjà sur le Dakar, mais cette fois-ci Ana Carrasco l'a fait en vitesse. Ce n'est pas qu'un monde d'hommes. Les femmes peuvent aller vite à moto, parce que tout n'est pas qu'une question de condition physique. Les compétences et le mental comptent aussi. Je suis d'autant plus heureux qu'elle est espagnole.

Là, elle a gagné dans une petite catégorie, avec de petites motos. Sa prochaine étape devrait être le Supersport 600 ou la Moto2. Mais elle doit aller pas à pas, sans se mettre trop de pression. Elle a gagné ce championnat et il est temps d'en profiter. Ce qui est certain, c'est qu'elle a ouvert la porte à d'autres femmes en leur montrant que c'était possible.»

Jorge Lorenzo: la moto n'est pas qu'une histoire de force«Ana pratique ce sport depuis longtemps et a travaillé dur. Elle a dû se battre en raison de nombreuses blessures. Mais elle n'a jamais jeté l'éponge, alors elle sait très bien qu'elle a réalisé son rêve et qu'elle est entrée dans l'histoire en étant la première femme à remporter un titre mondial de moto. Plus que tout, c'est un exemple pour d'autres sports. Elle a montré qu'il est possible de mélanger hommes et femmes dans une même épreuve.

La MotoGP, bien sûr que c'est son rêve. C'est un sujet délicat à aborder, parce que nos paroles peuvent être mal interprétées et on peut vite se faire traiter de macho, voire pire. Ce qui est clair, c'est qu'en général, les hommes ont plus de force que les dames. Mais en motocyclisme, ce n'est pas qu'une question de force. La technique et la tête sont très importantes. Je ne pense pas qu'à ce niveau les dames soient prétéritées par rapport aux hommes.»

Ton opinion