Ana de Armas honorée d’être une James Bond Girl
Publié

Los AngelesAna de Armas honorée d’être une James Bond Girl

Dans le film «Mourir peut attendre», l’actrice cubano-espagnole joue le rôle de Paloma, aux côtés de Daniel Craig.

par
Henry Arnaud, Hollywood

Née à La Havane il y a 33 ans, Ana de Armas apporte la passion et la fougue de ses origines cubaines au 25e épisode des aventures de James Bond, à voir dès le 30 septembre 2021 au cinéma.

Que pouvez-vous nous dire sur votre personnage?

Rien (Rires). L’intrigue est top secrète jusqu’à la sortie. J’ai été flattée de participer à ce film car mon personnage n’était même pas dans le scénario de base. Cary Fukunaga (ndlr: le réalisateur) m’a téléphoné alors que je venais de terminer «À couteaux tirés» avec Daniel Craig. Comme une partie de l’intrigue se déroule à Cuba, il voulait une partenaire locale de James Bond et il a pensé à moi. Cary a fait écrire le personnage spécialement pour moi, ce qui est totalement dingue.

Étiez-vous fan de 007 avant de devenir une James Bond Girl?

Le premier film que j’ai vu était «Permis de tuer». Je m’en souviens comme si c’était hier. Avant cela, je ne regardais que des programmes sur la télé locale cubaine. Voir un «James Bond» était un événement. Être Bond Girl est un honneur.

Quelle actrice est votre Bond Girl favorite?

Grace Jones était géniale dans «Dangereusement vôtre», tout comme Eva Green dans «Casino Royale». Attendez de voir Léa Seydoux dans «Mourir peut attendre», elle est formidable.

Votre relation avec Ben Affleck a fait la Une des médias jusqu’à votre séparation, début 2021. Qu’est-ce que la célébrité a changé dans votre vie?

Ça fait longtemps que j’ai appris à ne pas parler de ma vie intime. Que cela soit à mes débuts à Cuba ou durant mes années en Espagne, j’ai vite compris l’importance de dissocier ma vie d’actrice de ma vie de femme.

Ton opinion

0 commentaires