Saint-Gall: Ancien élu de Wil acquitté en deuxième instance
Actualisé

Saint-GallAncien élu de Wil acquitté en deuxième instance

Un ex-membre de l'exécutif de la localité saint-galloise, accusé de gestion déloyale, vient d'être blanchi après avoir été condamné en première instance à dix mois de prison avec sursis.

En première instance, seul l'ancien élu avait été condamné.

En première instance, seul l'ancien élu avait été condamné.

Keystone/Archives

Un ancien élu de Wil (SG), condamné pour gestion déloyale, a été acquitté jeudi en deuxième instance par le tribunal cantonal st-gallois. En première instance, le tribunal de district de Flawil l'avait condamné à dix mois de prison avec sursis.

L'ancien élu était accusé de gestion déloyale pour n'avoir pas informé l'exécutif communal d'une forte hausse du prix du biogaz de l'entreprise Biorender. Le prévenu représentait la commune au conseil d'administration de Biorender.

La hausse des tarifs a provoqué pour la commune des coûts supplémentaires de 1,5 million de francs pour la seule année 2011. L'affaire s'est répétée au 2012. La ville a acheté du biogaz à un prix trois fois plus élevé que ce qui avait été convenu. Le surcoût total pour Wil a atteint 4,3 millions de francs. Une procédure pénale a alors été ouverte.

Faillite de l'entreprise

Wil et St-Gall ont par la suite décidé de mettre fin à leurs relations commerciales avec Biorender, dont le site de production de biogaz se trouve à Münchwilen (TG). Biorender a ensuite fait faillite.

En première instance, seul l'ancien élu avait été condamné. Le directeur et le directeur commercial des services techniques de Wil avaient par contre été acquittés. L'ancien membre de l'exécutif avait fait appel contre ce premier jugement. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion