Crash en France: «Andreas avait survolé la zone du crash en planeur»
Actualisé

Crash en France«Andreas avait survolé la zone du crash en planeur»

Un membre du club aéronautique que fréquentait le copilote allemand a assuré que Lubitz connaissait le secteur. Il était «obsédé par les Alpes», a-t-il ajouté.

par
joc
1 / 124
20.05 Le président de l'ordre allemand des médecins estime que la la compagnie Lufthansa a «failli» en ne contrôlant pas Lubitz.

20.05 Le président de l'ordre allemand des médecins estime que la la compagnie Lufthansa a «failli» en ne contrôlant pas Lubitz.

AFP/Christof Stache
04.04 Des proches de victimes du crash de la Germanwings sont outrés par le faire-part de remerciements des parents du copilote Andreas Lubitz. Ils y clament leur amour pour leur défunt fils et leurs «peur et incompréhension» sans pour autant évoquer directement le drame ni les 149 victimes.

04.04 Des proches de victimes du crash de la Germanwings sont outrés par le faire-part de remerciements des parents du copilote Andreas Lubitz. Ils y clament leur amour pour leur défunt fils et leurs «peur et incompréhension» sans pour autant évoquer directement le drame ni les 149 victimes.

23.03 A la veille de l'anniversaire du crash de la Germanwings, des proches des 149 victimes se sont réunis mercredi à Barcelone et à Düsseldorf, points de départ et destination de l'avion que le copilote avait précipité sur une montagne en France.

23.03 A la veille de l'anniversaire du crash de la Germanwings, des proches des 149 victimes se sont réunis mercredi à Barcelone et à Düsseldorf, points de départ et destination de l'avion que le copilote avait précipité sur une montagne en France.

Albert gea

Le copilote de l'Airbus A320 de Germanwings qui s'est crashé mardi avait peut-être choisi d'écraser l'avion dans les Alpes-de-Haute-Provence. «Le Parisien» explique qu'Andreas Lubitz connaissait parfaitement le secteur. «Je suis certain qu'il a participé au moins une fois ou deux aux stages avec nous à Sisteron», a confié Ernst Müller, un septuagénaire membre du même club aéronautique que le jeune Allemand à Montabaur.

Dieter Wagner, un autre membre du club va même plus loin: «Andreas a participé à un de ses stages dans les Alpes-de-Haute-Provence avec ma nièce, qui était une bonne amie à lui. Il était passionné des Alpes et même obsédé. Je suis certain qu'il connaissait le secteur du crash car il l'avait survolé en planeur», a-t-il déclaré.

Selon Francetvinfo, le groupe Lufthansa, maison mère de Germanwings, a nommé un «pilote en chef chargé de la sécurité». Son rôle sera d'examiner et faire évoluer les procédures de sécurité, a annoncé la compagnie aérienne.

Vidéographie de l'AFP sur les circonstances du drame

Ton opinion