Andreas Klöden a recouru et...gagné
Actualisé

Andreas Klöden a recouru et...gagné

Il a remporté vendredi soir le critérium de Rhede, sa première course depuis le retrait de son équipe, Astana, du Tour de France 2007.

Klöden qui a pu participer à cette course grâce à une dérogation - Astana ayant décidé d'observer une pause d'un mois après le contrôle antidopage positif d'Alexandre Vinokourov - s'est imposé devant ses compatriotes Fabian Wegmann et Marcel Sieberg.

"J'avais en moi beaucoup de colère, car je me sens en forme et je ne peux pas courir", a expliqué l'Allemand, 2e du Tour de France 2004 et 3e en 2006 avant la possible disqualification du vainqueur, l'Américain Floyd Landis.

"Malgré cette victoire, mon moral est au plus bas", a poursuivi Klöden, cinquième au classement général du Tour de France au moment du retrait de l'équipe Astana.

L'ancien partenaire d'entraînement de Jan Ullrich espère toutefois être retenu dans la sélection allemande pour les Mondiaux-2007 (26-30 sept.): "Avec une période d'un mois sans véritable compétition, c'est loin d'être la préparation idéale", a-t-il regretté.

L'ancien coureur de Telekom/T-Mobile qui a rejoint Astana en début d'année, a précisé qu'il sera fixé sur son avenir avec la formation kazakhe dans le courant du mois.

Il avait laissé entendre juste après son retrait forcé du Tour de France qu'il pourrait, à 32 ans, mettre un terme à sa carrière.

(si)

Ton opinion