Entreprises de la Confédération: Andreas Meyer le mieux payé des patrons
Actualisé

Entreprises de la ConfédérationAndreas Meyer le mieux payé des patrons

Andreas Meyer, à la tête des CFF, est de loin le patron d'une entreprise liée à la Confédération le mieux payé.

Ses revenus ont dépassé 1,2 million en 2007, soit près du double de son prédécesseur. Le directeur de La Poste s'est contenté d'un peu plus de 800 000 francs.

Ces chiffres ressortent du rapport annuel, approuvé mercredi par le Conseil fédéral, recensant les salaires et les différentes rémunération des cadres. Outre ce catalogue, le document justifie les sommes versées, en particulier celles reçues par M. Meyer.

Celui-ci a perçu un salaire fixe de 500 000 francs, contre 400 000 francs pour l'ex-CEO des CFF Benedikt Weibel. S'y ajoutent diverses prestations particulières: un versement extraordinaire de 250 000 francs à son 2e pilier, une enveloppe de 200 000 francs pour l'indemniser de la perte de son bonus causée par son changement d'employeur, ainsi que des bonifications et le remboursement de divers frais pour plus de 200 000 francs.

Si la hausse de 25% du salaire de base est jugée «pleinement justifiée» après des années de stagnation, il n'en va pas de même de la prise en charge de la garantie de la vente de la maison d'Andreas Meyer en Allemagne. Ce procédé est qualifié d'»inhabituel».

«L'évaluation de cette décision peut toutefois rester en suspens, car le patron des CFF a déclaré qu'il assumerait toute perte encourue par la vente». Quant aux 200 000 francs accordés pour compenser la perte de son ancien bonus, le gouvernement constate que «le conseil d'administration a usé libéralement de sa marge d'appréciation.»

Viennent-ensuite

Premier de la liste en 2006, le chef de La Poste Ulrich Gygi a vu ses revenus progresser l'an dernier de 30 000 francs, à 817 000 francs au total. Il a obtenu une augmentation de son salaire fixe de 20 000 francs, ainsi qu'une «légère» hausse de son bonus découlant des bons résultats d'exploitation enregistrés par le géant jaune.

Suit Toni Wicki, de l'entreprise d'armement RUAG, avec 768 000 francs en tout (+ 85 000 francs). Les rémunérations du directeur général de la SSR Armin Walpen ont connu une courbe ascendante plus modeste: + 6000 francs, à 540 000 francs au total.

Les revenus du chef de la caisse nationale d'assurance SUVA Ulrich Fricker dépassent aussi les 500 000 francs, tandis que ceux du patron de l'EPFL Patrick Aebischer atteignent 315 000 francs.

Les responsables de la plupart des autres entités de la Confédération ont gagné moins de 300 000 francs. C'est également le cas du nouveau directeur de la société de navigation aérienne Skyguide, Daniel Weder, puisqu'il n'est entré en fonction qu'en octobre 2007. (ats)

Ton opinion