Tennis - Masters: Andy Murray: «J'ai vécu une grande année»

Actualisé

Tennis - MastersAndy Murray: «J'ai vécu une grande année»

Le Britannique a dû surprendre certains observateurs à l'heure d'évoquer son plus grand moment de 2016.

1 / 7
Andy Murray termine l'année numéro 1 mondial devant Novak Djokovic après sa victoire au Masters (Dimanche 20 novembre 2016)

Andy Murray termine l'année numéro 1 mondial devant Novak Djokovic après sa victoire au Masters (Dimanche 20 novembre 2016)

kein Anbieter
Andy Murray soulève son trophée: le Britannique remporte son premier Masters à Londres (Dimanche 20 novembre 2016)

Andy Murray soulève son trophée: le Britannique remporte son premier Masters à Londres (Dimanche 20 novembre 2016)

Keystone
Andy Murray lève les bras et en jette sa raquette après la balle de match face à Novak Djokovic (Dimanche 20 novembre 2016)

Andy Murray lève les bras et en jette sa raquette après la balle de match face à Novak Djokovic (Dimanche 20 novembre 2016)

Keystone

Andy Murray ne s'enflammait après son premier sacre dans le Masters, qui lui vaut de boucler pour la première fois une année à la 1re place mondiale. «J'ai vécu une très grande année. Mais cette place s'est jouée sur un seul match», a-t-il lâché.

«Il sera très difficile pour moi de conserver la tête du classement et de reproduire le même genre de performances», a poursuivi l'Ecossais de 29 ans, dont l'avance sur Novak Djokovic sera de 630 points à l'issue de cette saison. «Mais la perspective de pouvoir viser de nouveaux titres en Grand Chelem me pousse à continuer à travailler dur et me motive.»

Andy Murray n'a pas semblé trop marqué par les efforts fournis pendant les 3h38' de la demi-finale l'ayant opposé à Milos Raonic. Mais ce n'était qu'une impression. «J'étais fatigué. J'ai bien dormi, mais je n'étais pas au mieux ce matin (réd: dimanche matin) puis lors de mon entraînement. Heureusement pour moi que j'ai pu conclure en deux sets», a-t-il reconnu.

Victoire «spéciale» à Rio

Vainqueur de huit titres cette saison dont Wimbledon et ce Masters, Andy Murray a dû surprendre certains observateurs à l'heure d'évoquer son plus grand moment de l'année. «Tous les titres m'ont apporté leur lot d'émotions. Mais la victoire fêtée face à Juan Martin Del Potro en finale des Jeux de Rio est la plus satisfaisante. La plus spéciale aussi, car c'était un match très dur», a-t-il glissé.

«Mais cette finale de Masters était aussi un grand match, et une grande victoire pour moi», a-t-il cependant précisé. «C'était un affrontement énorme pour conclure l'année, avec la place de no 1 en jeu. C'est un grand tournoi, dans lequel je n'avais pas brillé dans le passé», a expliqué le Britannique, qui a joué dimanche sa première finale dans un Masters.

Humble et beau joueur, Andy Murray a parlé d'une saison 2016 «difficile sur certains aspects, car Roger (Federer) et Rafael (Nadal) ont manqué une bonne partie de la saison». Il refusait en outre de se voir comme le plus grand sportif britannique de l'histoire. «En ce qui concerne le tennis, peut-être. Mais nous avons eu de nombreux très grands athlètes», a-t-il rappelé. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion