Roland-Garros: Andy Murray: «Je me sens mieux que vendredi»
Actualisé

Roland-GarrosAndy Murray: «Je me sens mieux que vendredi»

L'Ecossais a brillamment passé le 3e tour du tournoi parisien. Gêné au niveau du dos lors de son match précédent, il a paru en meilleure forme face à Santiago Giarldo.

par
Grégory Beaud
Paris
Andy Murray a battu Santiago Giraldo en trois sets.

Andy Murray a battu Santiago Giraldo en trois sets.

Andy Murray, est-ce que vous vous sentiez bien ce matin en vous levant?

«Je me suis senti mieux hier quand je me suis réveillé par rapport au jour d'avant. Je me suis entraîné un peu hier aussi. Ce matin, je me sentais mieux qu'avant.»

Comment avez-vous soigné vos maux de dos?

«Mon kiné a beaucoup travaillé avec moi. Environ 40 heures. Et puis, il y a aussi toute la récupération sur laquelle nous avons travaillé depuis mon dernier match. Je me sens mieux.»

Vos déplacements ont-ils été plus fluides?

«Aujourd'hui, je me suis bien déplacé. Lorsqu'il s'agit de Grand Chelem, il faut prendre les jours comme ils viennent. Les uns après les autres. J'espère que demain, à nouveau, je me sentirai bien. C'est ce qu'il faut faire, prendre chaque jour comme il vient.»

Contre Giraldo, vous avez confirmé votre bonne fin de match.

«Oui, j'ai bien servi pendant un set et demi et ça m'a beaucoup aidé. Une fois dans le match, j'ai bien dicté les points.»

Vous affrontez Richard Gasquet au prochain tour.

«Je ne sais pas si je dois me voir comme favori, parce qu'il y a quelques semaines de cela, il m'a battu à Rome. Et le public va le soutenir. En plus il jouera sur sa meilleure surface. Ce sera donc difficile comme match. Mais la dernière fois que j'ai joué contre lui ici, je me suis battu comme un chien. Je voudrais justement tourner le match en ma faveur. C'est la même chose à Wimbledon, lorsqu'il joue bien, il est difficile à battre.»

Vous sentez-vous mieux maintenant que lors de votre défaite face à lui, à Rome?

«Mon dos est mieux maintenant qu'à l'époque. À part ça, je ne sais pas si je me sens mieux ou pas. C'est toujours difficile de savoir ce genre de choses.»

Ton opinion