Open d'Australie: Andy Murray qualifié pour les quarts de finale
Actualisé

Open d'AustralieAndy Murray qualifié pour les quarts de finale

Le joueur écossais s'est défait de l'Australien Bernard Tomic en trois sets. Il rencontrera David Ferrer au prochain tour.

Andy Murray célèbre un point victorieux lors des huitièmes de finale.

Andy Murray célèbre un point victorieux lors des huitièmes de finale.

photo: Keystone/Lukas Coch

Le Britannique Andy Murray, 2e mondial, s'est qualifié pour les quarts de finale de l'Open d'Australie en battant l'Australien Bernard Tomic (17e) en trois sets 6-4, 6-4, 7-6 (7/4), lundi à Melbourne. Murray affrontera en quart de finale l'Espagnol David Ferrer (8e).

L'Open d'Australie n'est toujours pas le tournoi des Australiens qui ne l'ont plus gagné depuis 1976. Dernier «Aussie» en lice, Bernard Tomic est tombé en huitième de finale.

Le joueur de la Gold Coast s'est logiquement incliné 6-4 6-4 7-6 devant Andy Murray. L'Ecossais a su serrer sa garde dans les moments qui comptaient. Notamment dans le jeu décisif de la troisième manche qu'il a remporté 7/4 après deux bourdes presque impardonnables de l'Australien en coup droit.

Ce huitième de finale perdu en trois sets illustre bien les limites actuelles de Bernard Tomic que Roger Federer avait relevées il y a deux semaines à Brisbane. «Il est encore loin du top ten», affirme le Bâlois. Un avis tranché qui a provoqué une réplique cinglante de l'intéressé. «Si je suis loin du top ten, les faits montrent que Federer est, pour sa part, loin de Djokovic», glisse Bernard Tomic. Ce tacle cinglant restera comme sa plus belle performance du tournoi.

Solidité physique

Deux jours après le malaise dont a été victime son beau-père Nigel Sears dans les tribunes de la Rod Laver Arena, Andy Murray a témoigné d'une solidité psychique à toute épreuve. «Les quarante-huit dernières heures n'ont pas été faciles à vivre» souligne l'Ecossais qui est désormais rassuré sur l'état de santé de son beau-père.

Mercredi, il aura besoin encore de ses nerfs d'acier pour s'opposer à David Ferrer. Le Valencien s'est qualifié pour les quarts de finale à la faveur d'un succès 6-4 6-4 7-5 fort probant devant John Isner. A Melbourne, il aura une revanche à prendre. Il n'oublie pas qu'il était passé tout près de l'exploit devant Murray en 2011 dans une demi-finale qui est restée dans les mémoires. (nxp/sda)

(NewsXpress)

Ton opinion