Brésil: Anelka contre-attaque
Actualisé

BrésilAnelka contre-attaque

L'attaquant français dément catégoriquement sur sa page Facebook s'être engagé avec l'Atletico Mineiro.

par
rca
Nicolas Anelka (au centre) est actuellement au Koweït pour y participer à une rencontre de jeunes musulmans.

Nicolas Anelka (au centre) est actuellement au Koweït pour y participer à une rencontre de jeunes musulmans.

Mercredi matin, directeur technique du club de Belo Horizonte, Eduardo Maluf, assurait que «La grandeur de l'Atletico Mineiro est bien supérieure à celle d'Anelka», qui «a fait preuve d'un comportement non professionnel». Ces propos, largement relayé par la presse, ont eu le don d'énerver l'ancien attaquant du Real Madrid et du PSG.

Dans une vidéo diffusée sur sa page Facebook, Nicolas Anelka n'y est pas allé par quatre chemins: «Je suis soi-disant attendu jeudi au Brésil parce que j'aurais, soi-disant encore une fois, trouvé un accord avec un club brésilien. J'aurais soi-disant aussi déjà signé avec ce club. C'est une histoire fantastique qui m'arrive ! En tout cas, moi je ne suis pas au courant.»

«J'ai reçu une offre de ce club, certes, par l'intermédiaire d'un agent. Je n'ai jamais parlé avec ce président, je n'ai jamais accepté l'offre. Donc je ne sais pas comment je peux avoir déjà signé ce fameux contrat. C'est une histoire extraordinaire. Cela fait 20 ans que je suis dans le football. Je n'ai jamais vécu ça. Il fallait bien que ça arrive un jour ou l'autre. En plus à moi. Ce n'est pas vrai. J'ai dit que j'allais rester à la maison, prendre des vacances et m'occuper de mes enfants, c'est ce que je fais (…) Je sais déjà où je veux aller si jamais j'ai l'intention de continuer. En tout cas ce n'est pas au Brésil», a assuré le Français, actuellement au Koweït.

Ton opinion