LA GAZETTE DU MONDIAL: Angela Merkel toujours derrière l'Allemagne
Actualisé

LA GAZETTE DU MONDIALAngela Merkel toujours derrière l'Allemagne

Retrouvez chaque jour les petits potins de l'Afrique du Sud.

Dilemme. Entre Pays-Bas et Espagne, le coeur du Brésilien Romario balance. L'ancien buteur de la Seleçao a joué dans les deux championnats, au PSV Eindhoven (1988-93), puis au FC Barcelone (1993- 95) et au FC Valence (1997-98). «Mon pronostic? Je ne sais vraiment pas, c'est difficile, et puis j'aime bien les deux. En tout cas ce sont les deux équipes qui représentent le mieux le jeu. C'est pour ça qu'elles sont finalistes».

Royal. Le prince héritier des Pays-Bas Willem-Alexander, son épouse la princesse Maxima et le Premier ministre démissionnaire Jan Peter Balkenende seront présents dimanche au stade Soccer City de Johannesburg pour la finale contre l'Espagne. Mais pas la reine Beatrix. Le service de presse du royaume n'a pas voulu préciser les raisons de cette absence.

Fleurs. Quatre vingt dix mille fleurs hollandaises vont être déversées dimanche dans les environs de la place de Cibeles à Madrid, où 150 000 fans sont attendus pour la finale Espagne - Pays-Bas. Quarante mille fleurs seront déversées simultanément à Amsterdam, en signe «d'union entre les deux pays», a indiqué le Bureau hollandais des fleurs en Espagne. Des fleurs rouges ou orange? «Elles seront de toutes les couleurs», a assuré un responsable.

Illumination. La façade de l'hôpital Refaja à Stadskanaal, dans le nord des Pays-Bas, va être illuminée en orange chaque soir pendant une heure de vendredi à lundi pour encourager les Oranje.

Enervement. Un des supporters privés de la demi-finale Allemagne - Espagne mercredi par un embouteillage sur le tarmac de l'aéroport de Durban a été inculpé vendredi d'agression: alors que son avion faisait demi-tour, ce touriste allemand s'était un peu trop énervé contre le personnel de bord...

Aérien. Les passagers de la compagnie aérienne néerlandaise KLM privés de finale pour cause de vol dimanche soir seront informés de l'évolution du score par les pilotes. Les équipages, qui donnaient depuis le début du Mondial tous les scores à la mi-temps et à la fin des matches, indiqueront cette fois-ci chaque nouveau but, sauf si la situation n'est pas «appropriée», par exemple lorsque les passagers dorment.

Evidence. Angela Merkel a pronostiqué une victoire de l'équipe d'Allemagne dans la «petite finale». «J'ai totalement confiance en une victoire de la Mannschaft samedi», a déclaré la chancelière allemande à l'agence sportive SID. Paul, le poulpe «devin» qui a jusqu'à présent réalisé un sans faute sur l'Allemagne dans le Mondial-2010, a livré la même prédiction.

Icône. Un projet de loi est à l'étude en Argentine pour ériger une statue de Diego Maradona à Buenos Aires. «Maradona est devenu une icône de la culture populaire argentine. C'est un phénomène social qui dépasse le simple cadre du sport», explique le député Juan Cabandié, à l'origine du projet. Le sélectionneur argentin a déjà une statue de plus de 3 mètres de haut dans la Bombonera, le stade mythique de Boca Juniors, son club de coeur.

Impérial. La surprenante prestation du Japon, 8e de finaliste en Afrique du Sud, a rendu l'empereur japonais Akihito et son épouse Michiko accros au football. Le couple impérial a reçu le sélectionneur Takeshi Okada et lui a révélé avoir suivi chaque match en direct, même lorsqu'ils commençaient à 03h30 à Tokyo.

(afp)

Ton opinion