Afghanistan - Angela Merkel veut voir le verre à moitié plein
Publié

AfghanistanAngela Merkel veut voir le verre à moitié plein

La chancelière allemande prône le dialogue avec les talibans en mettant en avant les progrès réalisés en Afghanistan ces 20 dernières années.

Prônant une approche diplomatique en Afghanistan, la chancelière allemande Angela Merkel s’est dite «convaincue qu’aucune violence, qu’aucune idéologie ne peuvent arrêter l’aspiration à la justice et à la paix».

Prônant une approche diplomatique en Afghanistan, la chancelière allemande Angela Merkel s’est dite «convaincue qu’aucune violence, qu’aucune idéologie ne peuvent arrêter l’aspiration à la justice et à la paix».

AFP

Angela Merkel a jugé mercredi que la communauté internationale devait continuer «de dialoguer avec les talibans» revenus au pouvoir pour préserver les acquis intervenus en Afghanistan depuis le déploiement des troupes de l’Otan. «Notre objectif doit être de préserver autant que possible les changements que nous avons réalisés au cours des 20 dernières années en Afghanistan», a assuré la chancelière allemande devant les députés du Bundestag.

«La communauté internationale doit aussi dialoguer là-dessus avec les talibans», a-t-elle ajouté alors que le retrait des troupes américaines doit s’achever le 31 août. «Les talibans sont une réalité en Afghanistan», a-t-elle poursuivi. «Cette nouvelle réalité est amère mais nous devons nous y confronter». Citant les progrès accomplis en Afghanistan depuis 2001, la chancelière a souligné que «près de 70%» des Afghans avaient désormais accès à l’eau potable quand ils n’étaient que 20% il y a vingt ans». Ella a aussi insisté sur la mortalité infantile qui, selon elle, a diminué de moitié en vingt ans.

«Dans l’Histoire, beaucoup de choses ont besoin d’une très longue respiration», a souligné celle qui s’apprête à quitter la scène politique, «c’est pourquoi nous ne devons pas oublier l’Afghanistan et nous ne l’oublierons pas». «Je reste fermement convaincue qu’aucune violence, qu’aucune idéologie ne peut arrêter l’aspiration à la justice et à la paix», a martelé Mme Merkel qui a grandi dans l’ex-RDA communiste avant d’entamer sa carrière politique sur les vestiges du Mur de Berlin.

(AFP)

Ton opinion