Angelina Jolie risque de perdre sa fille adoptive
Actualisé

Angelina Jolie risque de perdre sa fille adoptive

ETHIOPIE. La mère biologique
de Zahara, adoptée en juillet
2005 par Angelina Jolie,
veut revoir son enfant.

Alors qu'Angelina a toujours cru que sa fille adoptive était orpheline, le magazine In Touch a rencontré une femme de 24 ans – Mentewab Dawit Lebiso – prétendant être la mère biologique de la petite Ethiopienne, qui soufflera trois bougies en janvier prochain. «Je veux que ma fille revienne en Ethiopie pour qu'elle comprenne d'où elle vient», déclare la prétendue mère. «J'étais trop pauvre pour m'occuper d'elle et j'ai crû qu'elle allait mourir de faim», ajoute la jeune femme qui confie que Zahara est le fruit d'un viol.

C'est la seconde fois que la prétendue mère de Zahara se fait connaître. La première fois, en 2005, elle avait été déboutée. Aujourd'hui, elle revient à la charge en disant qu'elle n'a jamais signé de papier confiant son enfant à l'orphelinat. «On m'a trompée en m'affirmant que je pourrais revoir ma fille au fil des ans», dit-elle. Le docteur Tsegaye Berhe, de l'orphelinat, prétend, lui, qu'Angelina Jolie n'a aucune obligation de maintenir un contact avec la famille de sang de sa fille. Que va-t-il se passer? Pour entamer une action en justice, la prétendue mère aurait besoin de moyens financiers qu'elle n'a pas...

Elsa Duperray

Ton opinion