Genève: Anil B passe du virtuel au réel avec son premier livre
Publié

GenèveAnil B passe du virtuel au réel avec son premier livre

Le youtubeur romand sort un livre retraçant son tour de la planète à la découverte des 7 Merveilles du monde moderne.

par
Julienne Farine

Il a fait de sa passion des voyages son métier en partageant des vidéos de ses découvertes du monde sur le Net. Le 15 mai 2019, Anil Brancaleoni, 28 ans, sortira «Les 7 Merveilles by Anil B».

Comment est née l'idée de cet ouvrage à mi-chemin entre un livre de photos et un carnet de voyage?

Pendant mon tour du monde à la découverte des 7 Merveilles, il était certain que j'allais faire des photos et des vidéos et que j'allais écrire ce qu'on faisait, toute l'histoire du voyage. Avec les éditions Larousse, qui m'ont contacté, on a travaillé sur un livre qui est un guide de voyage, de découverte des 7 Merveilles et de leur histoire à travers mon périple. Je trouvais ça génial et je pensais que ça pourrait aider les gens qui aiment voyager.

Avez-vous écrit les textes qui accompagnent les photos?

J'ai pris des notes sur mes émotions, sur ce que je ressentais, mais je ne suis pas écrivain. Larousse m'a proposé de raconter mon histoire à une plume qui a réussi à retranscrire ça parfaitement dans le livre.

Laquelle des 7 Merveilles vous a le plus marqué?

Le Machu Pichu. Il faut des heures pour y arriver, prendre le train, grimper. C'est un endroit magique, la plus belle chose que j'ai vue dans ma vie jusqu'à présent.

Le Taj Mahal a également une signification particulière pour vous.

C'est vrai. Ma mère est indienne et j'ai fait ce voyage avec elle. C'était très émotionnel.

Qu'avez-vous ressenti quand vous avez eu votre livre en mains?

C'est une sensation assez incroyable de se dire que c'est concret. J'ai pu aller à l'imprimerie, là où le livre est produit. C'est la première fois que je fais quelque chose de physique que les gens vont pouvoir acheter.

Qui vous a donné l'amour des voyages?

Je pense que ce sont mes parents. J'ai beaucoup voyagé avec eux quand j'étais plus jeune. J'ai fait du jeu vidéo pendant longtemps (ndlr: il réalisait des vidéos consacrées à des jeux sous le pseudonyme de Wartek). J'ai passé 6 ou 7 ans dans ma chambre et quand j'ai eu 24-25 ans, je me suis dit que j'étais peut-être en train de louper un truc dehors.

En 2017, vous nous aviez dit: «Dans 10 ans, je ne ferai plus de vidéos YouTube». Vous le pensez toujours?

Oui. Ça fait des années que je réfléchis à ce qu'il pourrait y avoir après. Je ne sais pas ce que je ferai. J'essaie de prévoir des choses, mais on verra ce que l'avenir me réserve.

Séance de dédicace d'Anil B

Le 1er juin 2019, à 14 h 30, à Payot Genève

Ton opinion