Ski alpin: Anna Fenninger prête pour le bouquet final
Actualisé

Ski alpinAnna Fenninger prête pour le bouquet final

Jusqu'à dimanche, les finales de la Coupe du monde ont lieu à Méribel (F). L'Autrichienne Anna Fenninger pourrait en être la superstar.

par
J.-P. Pressl-Wenger
Méribel
La polyvalente skieuse de Hallein a gagné 3 médailles aux Mondiaux 2015.

La polyvalente skieuse de Hallein a gagné 3 médailles aux Mondiaux 2015.

La Salzbourgeoise peut encore gagner sur tous les tableaux. C'est cette semaine, réservée aux 25 meilleurs athlètes de chaque discipline, que les 8 globes de cristal encore en jeu seront attribués. Anna ­Fenninger est en course pour en remporter quatre: général, descente, super-G et géant.

Hier, la championne olympique de super-G a renoncé à l'entraînement en raison d'une petite alerte subie la veille. Elle a été surprise par un mouvement de terrain et a ressenti une douleur au genou gauche. Cela ne l'a toutefois pas alarmée. «Ce genou m'embête depuis plusieurs années, ce n'est rien de grave, a-t-elle tempéré. Ce ne sera pas la 1re fois que je laisse de côté un entraînement et que tout roule en course.» Cette réplique trahit le sentiment de confiance qui habite l'Autrichienne

Objectif: écrire l'histoire

Après son retour de ­blessure, Lindsey Vonn n'avait pas pu conquérir de titre lors des Mondiaux à Vail, en février. Avant Méribel, la guerrière américaine compte 35 points d'avance sur Anna Fenninger en descente et 8 en super-G. Si Vonn devait s'adjuger un 7e globe de descente (11 h), elle rejoindrait Anne-Marie Moser-Pröll dans la légende.

Le temps des adieux

Demain, Didier Défago (37 ans) disputera sa dernière course de Coupe du monde. En passant la ligne du super-G de Méribel, le Valaisan refermera avec émotion le livre retraçant 19 années sur le Cirque blanc. Avant cela, il y a la descente aujourd'hui (9 h 30), où le Morginois est ambitieux. Il a d'ailleurs remporté le seul entraînement prévu.

Un Nordique affamé

Kjetil Jansrud a déjà le globe de super-G dans sa besace. Mais cela ne lui suffit pas. Il sera à la lutte, aujourd'hui en descente, avec l'Autrichien Hannes Reichelt, sur qui il a 20 points d'avance. A noter qu'aucun Suisse n'est en lice pour un quelconque globe. Le dernier remporté par un skieur helvétique remonte à 2011 (Didier Cuche).

Extraterrestre autrichien

Marcel Hirscher ne skie plus, il vole sur les traces d'Ingemar Stenmark. Le technicien d'Annaberg peut conquérir, à 26 ans, son 4e Grand Globe. L'Autrichien, déjà assuré du titre en géant, possède 164 points d'avance sur Jansrud au général. Pour assurer le coup, Hirscher pourrait même s'aligner en ­super-G demain.

Twitter, @JPPresslWenger

Ton opinion