Belgique – Année faste pour la saisie de cocaïne
Publié

BelgiqueAnnée faste pour la saisie de cocaïne

L’an passé, la douane belge a mis la main sur un nombre record de 90 tonnes de cocaïne dans le port d’Anvers.

La Belgique est désormais le principal point d’entrée de la cocaïne en Europe, devant l’Espagne et les Pays-Bas.

La Belgique est désormais le principal point d’entrée de la cocaïne en Europe, devant l’Espagne et les Pays-Bas.

PORTOFANTWERP

Les autorités belges ont annoncé vendredi avoir saisi 89,5 tonnes de cocaïne dans le port d’Anvers en 2021, ce qui représente une hausse de 36% sur un an et un nouveau record.

Cette quantité, qui a doublé en cinq ans, est estimée à 13,3 milliards de francs de valeur marchande.

Le ministre des Finances Vincent Van Peteghem a attribué la forte hausse à «une augmentation du trafic de stupéfiants au niveau international».

Mais aussi à une vaste opération antidrogue menée par la Belgique l’année dernière sur la base du décryptage de messages envoyés par les trafiquants sur le réseau de communications Sky ECC.

Centre névralgique

La Belgique est désormais le principal point d’entrée de la cocaïne en Europe, devant l’Espagne et les Pays-Bas, a précisé l’administrateur général des douanes belges, Kristian Vanderwaeren, lors d’une conférence de presse.

Les trois principaux pays de provenance de la drogue sont le Panama, l’Équateur et le Paraguay.

Les autorités belges ont aussi saisi 11,7 tonnes de haschisch et 1,3 tonne d’héroïne l’année dernière.

Les responsables ont souligné que la surveillance du port était renforcée pour détecter les drogues dans les conteneurs.

Une équipe de détection spécialisée a été mise en place, le nombre de chiens renifleurs a augmenté et cinq scanners géants à rayons X ont été installés pour contrôler les cargaisons.

(AFP)

Ton opinion