Azerbaïdjan: Annoncé vainqueur avant le début du scrutin
Actualisé

AzerbaïdjanAnnoncé vainqueur avant le début du scrutin

Le président sortant de l'Azerbaïdjan Ilham Aliev a été réélu mercredi soir avec près de 85% des suffrages, comme annoncé officiellement par erreur avant même le début du vote.

Les résultats tels qu'envoyés par la Commission électorale centrale sur son application pour smartphone.

Les résultats tels qu'envoyés par la Commission électorale centrale sur son application pour smartphone.

Avec 84,7% des voix sur la base du dépouillement de 75% des bulletins, on peut dire que le score d'Ilham Aliev à l'élection présidentielle de l'Azerbaïdjan fait penser à l'ère soviétique. Une impression confirmée par l'envoi des résultats officiels sur l'application pour smartphone de la Commission électorale centrale azérie... avant même que ne débute le scrutin lui-même, comme le rapporte le site du «Washington Post». La publication a été vite retirée de l'application et une tentative d'explication à cet apparent couac informatique a été donnée.

Officiellement, la bévue serait due à une confusion du service informatique, qui aurait envoyé par erreur les résultats de l'élection présidentielle de 2008, également remportée par Ilham Aliev, afin de tester le système d'envoi d'alertes de l'application. Toutefois, comme le relève l'auteur de l'article publié sur le «Washington Post», cet argumentaire ne tient pas, étant donné que le nom de de l'adversaire d'Aliev figurant sur l'envoi est bien celui de Jamil Hasanli, le candidat de l'opposition pour la présidentielle de cette année.

Ce dernier ne totalisait que 5,2% des voix, selon les résultats partiels annoncés par la Commission électorale. Déjà les sondages à la sortie des bureaux de vote donnaient Ilham Aliev vainqueur avec plus de 80% des suffrages, a rapporté l'AFP.

Fraudes «massives» dénoncées par l'opposition

Le candidat de l'opposition a d'ores et déjà dénoncé des fraudes «massives» et a averti qu'il ne reconnaîtrait pas les résultats du scrutin. Un millier de partisans du président sortant ont commencé à célébrer sa victoire mercredi soir avant même l'annonce des résultats officiels, chantant et dansant lors d'un concert de musique pop dans le centre de la capitale Bakou.

Un nouveau mandat de cinq ans

La participation a atteint 72% des 5 millions d'électeurs, a indiqué la Commission électorale centrale à la clôture du scrutin. «Nous pouvons dire qu'Ilham Aliev a été élu à la présidence pour un nouveau mandat de cinq ans», a dit le secrétaire exécutif du parti au pouvoir, Ali Ahmedov. «Le scrutin a été en général pacifique et il n'y a pas eu de fraudes majeures», a-t-il affirmé. (20 minutes)

L'OSCE relève d'«importants problèmes»

L'élection présidentielle en Azerbaïdjan remportée mercredi par le président sortant Ilham Aliev a été marquée par d'«importants problèmes», a déclaré jeudi la mission d'observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). «D'importants problèmes ont été observés à toutes les étapes de l'élection, ils ont souligné le caractère grave des manquements qui doivent être réglés pour permettre à l'Azerbaïdjan de respecter entièrement ses engagements devant l'OSCE sur de véritables élections démocratiques», a souligné l'organisation dans un communiqué.

Ton opinion