Beach-volley: Anouk Vergé-Dépré: «C’était un moment choquant»
Publié

Beach-volleyAnouk Vergé-Dépré: «C’était un moment choquant»

La Bernoise Anouk Vergé-Depré revient sur l’espoir de médaille historique pour la Suisse et la blessure de Joana Heidrich.

par
Rebecca Garcia
La paire suisse de beach-volley a été forcée d’abandonner à cause d’une blessure. L’espoir d’une première médaille historique s’est envolé.

La paire suisse de beach-volley a été forcée d’abandonner à cause d’une blessure. L’espoir d’une première médaille historique s’est envolé.

freshfocus

Les Suissesses et les Allemandes jouent la troisième place des Championnats du monde à Rome. La paire helvétique a déjà gagné un set, mène dans le second, et Joana Heidrich est au service. Juste après avoir envoyé la balle, elle crie de douleur. Touchée à l’épaule.

«C’était un moment choquant», réagit Anouk Vergé-Dépré. Un jour plus tard, elle essaie encore de relativiser. «Je suis toujours en train de digérer. C’est frustrant.» Pour elle, l’équipe médicale n’a pas pris en charge sa coéquipière aussi bien qu’elle aurait dû.

Le point positif? Les bonnes performances qui s’enchaînent, et qui donnent de l’espoir pour les prochaines compétitions. «On a commencé un nouveau cycle», annonce la Bernoise.

En cause: le nouvel entraîneur, qui a passablement bousculé la paire helvétique. «Quand il est venu, j’avais l’impression de ne pas savoir jouer. Il voulait des trucs que l’on ne savait pas faire», raconte-t-elle avec un petit rire. Les entraînements ont porté leurs fruits, si bien qu’Heidrich et Vergé-Dépré disposent de plus d’options pour déconcerter leurs adversaires.

Et le public le lui rend. «Il y a tant de gens qui nous envoient des messages, pensent à nous. Ça nous donne de la force dans des moments comme cela.» Une période d’incertitudes qui dépend des résultats des examens médicaux.

Ton opinion

8 commentaires