Objets connectés - App Android prévue pour détecter les AirTags espions
Publié

Objets connectésApp Android prévue pour détecter les AirTags espions

Apple améliore la confidentialité de ses trackers d’objets et développe une solution pour permettre aux utilisateurs du système mobile concurrent de ne pas se faire suivre à leur insu.

L’AirTag a été lancé le 30 avril dernier.

L’AirTag a été lancé le 30 avril dernier.

via REUTERS

Un mois après avoir mis sur le marché ses AirTags, Apple ajoute des garde-fous à ses balises Bluetooth conçues pour retrouver des objets perdus. Pour que ces trackers ne se transforment pas en outil d’espionnage, une personne malintentionnée pouvant les glisser dans le sac d’une personne dont il veut suivre les déplacements, la firme à la pomme renforce leur sécurité et confidentialité.

À ce jour, une alarme se déclenche automatiquement, généralement après 3 jours, lorsqu’un iPhone détecte qu’un AirTag inconnu le suit dans ses déplacements. Apple va désormais réduire ce délai pour que l’alerte soit donnée après 8 à 24 heures si un AirTag est séparé de son propriétaire, rapporte le site spécialisé CNET.

Aussi sur Android

La firme de Cupertino va aussi améliorer la sécurité pour les utilisateurs de produits Android. Elle prévoit de lancer dans le courant de l’année une app pour le système d’exploitation de Google afin que les propriétaires de smartphones reçoivent aussi une notification sur leurs appareils lorsqu’un AirTag inconnu compromet potentiellement leur vie privée. Actuellement, l’AirTag émet un son après un délai de 72 heures pour permettre d’être localisé, mais celui-ci pourrait ne pas être assez audible, d’après les critiques.

(man)

Ton opinion

8 commentaires