Printemps arabe: Appel à manifester en Jordanie
Actualisé

Printemps arabeAppel à manifester en Jordanie

Plusieurs groupes jordaniens, dont les islamistes et des mouvements de jeunes, ont appelé à manifester vendredi dans tout le pays pour réclamer des réformes.

Le puissant Front de l'Action Islamique (FAI) et d'autres formations, dont des groupes de gauche, doivent organiser une marche après la prière du vendredi depuis la mosquée Al-Hussein, dans le centre d'Amman. Afin, ont-ils indiqué dans des encarts publiés dans la presse locale, de «mettre l'accent sur l'unité nationale et demander des réformes».

De son côté, le groupe des «jeunes du 24 mars», dont le camp de protestation installé à cette date dans le centre d'Amman pour exiger des réformes a été démonté par la police le lendemain lors d'une journée marquée par de violents heurts, doit organiser un sit-in devant la mairie.

Le groupe, aujourd'hui formé dans sa majorité d'islamistes, indique sur sa page Facebook qu'il entend «demander des réformes et des efforts supplémentaires pour combattre la corruption».

Un rassemblement des «jeunes du 24 mars» avait été attaqué les 24 et 25 mars par des partisans du pouvoir. Cette attaque et l'intervention des forces de sécurité avaient fait un mort et 160 blessés.

D'autres groupes ont appelé à manifester vendredi dans différentes villes de Jordanie.

L'ambassade des Etats-Unis à Amman a indiqué jeudi à ses ressortissants que des manifestations devraient se dérouler vendredi dans le sud de la Jordanie, à Maan, Karak et Aqaba, et dans la capitale, leur conseillant d'éviter ces zones.

Un mouvement de contestation sociale et politique sans précédent secoue le royaume depuis plus de trois mois. (afp)

Ton opinion