Corruption: Appel aux dons pour acheter le départ de Blatter
Actualisé

CorruptionAppel aux dons pour acheter le départ de Blatter

Un journal allemand a demandé mercredi à ses lecteurs d'encourager Sepp Blatter à démissionner de son poste de président de la FIFA en lui versant de l'argent.

Sepp Blatter n'a pas l'intention de démissionner

Sepp Blatter n'a pas l'intention de démissionner

Le quotidien allemand de gauche «Tageszeitung» lance un appel aux dons dans son édition de mercredi pour acheter le départ de Joseph Blatter, président de la la Fédération internationale de football (FIFA), après de nouveaux soupçons de corruption.

«L'action de la Taz: nous achetons Blatter !», écrit en Une le quotidien national au plus petit tirage du pays, photo du dirigeant allongé sur une pelouse et entouré de ballons de foot à l'appui.

Numéro de compte

Le journal, trublion du paysage médiatique allemand dont l'influence est bien supérieure à son tirage (un peu plus de 60'000 exemplaires), donne un numéro de compte et promet de donner l'argent à M. Blatter pour qu'il parte.

Mardi, Joseph Blatter a réaffirmé qu'il n'avait aucune raison de démissionner de la présidence de la FIFA, qui traverse actuellement de nouvelles turbulences avec les dernières révélations sur une ancienne affaire, dite affaire ISL, une ex-société détentrice des droits exclusifs sur la Coupe du monde, accusée de pots-de-vin qui auraient été versés au prédécesseur de M. Blatter, Joao Havelange.

Le monde politique s'en mêle

Ce même jour, plusieurs dirigeants politiques allemands ont réclamé que M. Blatter soit privé de l'Ordre du mérite, la plus haute distinction du pays, pour son attitude dans le scandale de corruption.

Les Allemands se sentent singulièrement concernés par les nouvelles révélations car elles indiqueraient que le Championnat du monde de 2006 en Allemagne a été acheté. (ats)

Ton opinion