Sri Lanka: Appel de détresse pour de la fumée dans le cockpit

Actualisé

Sri LankaAppel de détresse pour de la fumée dans le cockpit

Un A380 de la compagnie Emirates transportant plus de 500 personnes a été contraint à atterrir en urgence vendredi au Sri Lanka après la détection de fumée par les pilotes dans le cockpit.

L'avion, qui a atterri sans dommage à Colombo vendredi matin, se trouvait à 320 milles (600 km) à l'est de la ville quand les pilotes ont lancé un appel de détresse.

«Nous avons mobilisé nos services d'urgence et organisé l'atterrissage de l'avion en toute sécurité», a dit la chef des services de navigation aérienne de l'aéroport, Crishanthi Tissera.

Les pilotes ont indiqué avoir constaté l'apparition de fumée dans le cockpit, ce qui a conduit l'aéroport à mettre en alerte des équipes de pompiers et de médecins, a-t-elle précisé.

L'avion a atterri 39 minutes après le premier appel de détresse et les 471 passagers et 30 membres d'équipage ont débarqué sains et saufs.

La compagnie a indiqué de son côté que son vol reliant Sydney à Dubaï avait été détourné vers Colombo «en raison d'un problème technique», dans un communiqué, sans mentionner la nature du problème.

Emirates a atterri pour la première fois avec un A380 en 2012 à Colombo mais l'aéroport n'est pas encore équipé pour recevoir le plus gros avion de passagers au monde.

Les passagers de l'avion ont été transférés sur d'autres vols d'Emirates. (afp)

Ton opinion