Actualisé

Appel de Prodi à la lutte contre le crime organisé

Rome - Le chef du gouvernement italien Romano Prodi a appelé jeudi les jeunes du sud de l'Italie à «aider» les autorités à «éliminer la criminalité organisée».

Cette lutte doit se mener au niveau européen, a-t-il ajouté, au lendemain du massacre de Duisbourg.

Interrogé par des journalistes sur son lieu de vacances en Toscane, M. Prodi a lancé un appel «aux jeunes du Mezzogiorno pour qu'ils nous aident à opérer un véritable changement historique en éliminant la criminalité organisée».

«Ce n'est pas une criminalité de pauvres gens, mais une criminalité qui dispose d'énormes capitaux et qui, comme on l'a vu, a une dimension internationale. Les frontières sont désormais ouvertes, surtout les frontières financières», a-t-il souligné, cité par l'agence italienne ANSA.

«Le gouvernement italien a engagé une lutte très énergique contre la criminalité organisée, grâce notamment à une collaboration efficace avec les autres pays européens», a déclaré M. Prodi, faisant état de «1000 arrestations» et de «600 millions d'euros saisis» au cours des 12 derniers mois.

La lutte doit «concerner tous les pays européens, aussi bien en ce qui concerne la criminalité italienne à l'étranger que la criminalité étrangère en Italie», a encore déclaré M. Prodi.

Les enquêteurs allemands ont jugé «très probable» jeudi l'implication de la mafia calabraise dans le meurtre spectaculaire la veille à Duisbourg (ouest de l'Allemagne) de six Italiens, âgés de 16 à 38 ans, confirmant l'hypothèse avancée dès mercredi par la police italienne.

SDA/ATS

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!